EnOcean : la technologie sans fils, sans piles, sans limites

EnOcean : la technologie sans fils, sans piles, sans limites

Petite incursion dans le monde de la domotique et de la maison du futur pour découvrir la technologie “EnOcean”. Et si bientôt, nos équipements n’avaient plus besoin de piles et créaient leur propre énergie ?

 

Les innovations en domotique et la demande croissante en pilotage de la performance énergétique donnent naissance à de nombreux concepts (Smart Home, Smart Building). Ces derniers sont basés sur des capteurs et sondes permettant de mesurer, stocker, transmettre des données et/ou commander des actions sur d’autres équipements suivant des règles d’analyse prédéfinies.

Pour des raisons de modularité et de flexibilité, ces équipements communiquent le plus souvent sans fils via des protocoles propriétaires. Pour être totalement autonomes, ils sont alimentés par des piles qu’il faut renouveler au bout de 3 ans en moyenne pour une durée de vie moyenne d’un bâtiment d’environ 30 ans.

 

La technologie EnOcean vient changer cela avec des modules fonctionnant sans piles, sans fils interopérables entre plusieurs fabricants et ne nécessitant aucune maintenance.

 

Comment fonctionne cette technologie ?

Les modules (capteurs, actionneurs) utilisant la technologie EnOcean s’auto-alimentent en transformant l’énergie mécanique lors de la pression d’un bouton en électricité, en utilisant l’énergie solaire via des mini-panneaux solaires, ou en convertissant une différence de température dans leur environnement en électricité.

Les modules de type interrupteurs par exemple utilisent l’énergie mécanique pour les actionner pour produire de l’électricité par effet piézoélectrique. Ils ne nécessitent donc aucune alimentation, ni batterie.

Les modules utilisant l’énergie solaire ou thermique sont pourvus de mini-batteries qui se rechargent quotidiennement et peuvent avoir une autonomie de plusieurs semaines sans recharge.

L’énergie ainsi produite est suffisante pour permettre aux modules de capter des données, de les transmettre par ondes radio basse consommation ou d’émettre un signal permettant de commander d’autres équipements (allumer la lumière, éteindre une prise, …)  sur une portée de 30m qui peut être étendue.

Que propose cette technologie?

La technologie EnOcean propose:

  • un protocole de communication standard pour assurer une compatibilité entre plusieurs équipements/fabricants
  • un système dit de “récupération d’énergie” (energy harvesting) où les équipements utilisent l’énergie mécanique, solaire ou thermique de leur environnement pour s’auto-alimenter.

Les modules disposant de la technologie peuvent donc être disposés à tout endroit sans contrainte de proximité avec une source d’alimentation électrique ou de connexion quelconque.

Depuis 2008, plusieurs fabricants (Sauter, Schneider Electric, Siemens, Somfy,…) se sont regroupés pour former l’EnOCean Alliance afin de proposer un ensemble de modules (capteurs, sondes, actionneurs) interopérables et communicants suivant une norme européenne (le standard EnOcean Wireless ISO/IEC 14543-3-10).

 

Où trouver des modules EnOcean ?

Tous les produits disponibles (de la prise, à l’interrupteur en passant par des détecteurs de mouvements) sont consultables ici https://www.enocean-alliance.org/en/products/.

Sur le marché français, des modules sont en vente sur le site G-media  où vous trouvez un kit de découverte EnOcean ESK300 en test ici.

Au delà de l’utilisation en domotique, cette technologie serait un vrai plus pour les petits équipements du quotidien (télécommandes, claviers/souris sans fils , horloges) qui nécessitent pour la plupart aujourd’hui des piles qu’on oublie bien souvent de jeter dans les poubelles appropriées quand on les change.

De plus, si on extrapole le concept à la majorité des équipements électriques domestiques, cela permettrait également d’avoir un impact significatif sur la performance énergétique car si chaque équipement avait sa propre source d’énergie renouvelable, cela réduirait grandement la consommation énergétique globale et simplifierait le recours à des solutions centralisées et onéreuses de production d’énergie.

Il restera toutefois la question du coût d’acquisition de ce type d’équipement qui serait un peu voire beaucoup plus cher que des équipements classiques.

Et vous, trouvez-vous un réel intérêt et/ou une application pratique à cette technologie?

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

2 Comments

  1. Des objets connectés pour faire des économies d'énergie - Geek mais pas que
    Des objets connectés pour faire des économies d'énergie - Geek mais pas que05-08-2017

    […] la technologie sans fils et sans piles : la technologie EnOcean est particulièrement intéressante car elle permet d’accompagner ces innovations connectées […]

Leave a Reply to Des objets connectés pour faire des économies d'énergie - Geek mais pas que Click here to cancel reply.

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.