L’impression, un secteur plein d’innovations

L’impression, un secteur plein d’innovations

On a trop souvent la mauvaise habitude de voir l’impression comme un milieu fixe qui n’évolue guère plus que la création d’un nouveau modèle de temps à autres. Pourtant, entre l’invention de l’imprimerie et la Maker Faire de l’an dernier dont je vous parlais ici, c’est tout un monde qui a changé au point de faire de l’impression un de nos prochains modes de consommation et un des secteurs les plus dynamiques du moment. Voici quelques innovations dans l’impression qui nous laissent songeur pour le futur.

Imprimer de la peau n’est plus de la science-fiction

Tobeca, un fabricant d’imprimante 3D français, a récemment le test d’une imprimante de bio-impression qui vient reproduire de la peau et des cellules grâce à la modélisation 3D. Plus simple à créer et à imprimer que des organes par exemple. Cette peau « synthétique » pourrait ainsi être d’une aide sans égale pour les grands brûlés comme l’explique cet article. Ce n’est bien évidemment pas le seul projet dans ce domaine et l’université américaine Wake Forest School of Medicine travaille elle aussi sur une bio-imprimante qui est également en phase de test. La médecine risque donc de connaître de très grosses innovations dans les années futures grâce à l’impression.

Peau imprimée en 3d !

HP mise sur la sécurité

Plus classique, la marque HP mise elle sur la sécurisation de ses imprimantes que l’on trouve en masse dans un grand nombre de foyers. Il s’avère cependant que l’imprimante est souvent le point faible d’un réseau sécurisé et intéresse donc beaucoup les hackers. Pour éviter ces désagréments, la marque HP investit dans l’innovation sur ses derniers modèles pour les sécuriser et dans la communication pour éduquer ses utilisateurs.

Un papier ré-imprimable et sans encre

Et si l’encre devenait une histoire ancienne ? C’est ce que l’on pourrait croire en voyant le monde être de plus en plus numérique et dématérialisé. Pour autant, nous sommes encore beaucoup à apprécier la sensation du papier et à en avoir besoin dans nos tâches du quotidien. C’est pourtant le pari d’une équipe de chercheurs qui travaillent sur un papier imprimable sans encre, que l’on pourrait utiliser 80 fois avant de le voir devenir obsolète. Comme l’explique l’article de graphiline.com, ce papier fonctionne grâce à un mélange chimique qui réagit aux rayons UV. Si ce projet aboutit, notre consommation de papier a de grandes chances de baisser drastiquement.

En attendant son arrivée sur le marché, il est toujours possible de se tourner vers des encres écologiques pour HP par exemple comme celles proposées sur ce site pour limiter l’impact de vos impressions sur l’environnement.

Verre, métal, fibre de carbone, cellulose, l’impression 3D avance !

L’impression 3D ne cesse d’innover et l’on voit de plus en plus de machines « grand public » qui viennent faire baisser les coûts ! Après le plastique, c’est maintenant des matières comme le métal, le tissu, la fibre de carbone et même le verre qui peuvent être utilisées pour réaliser des impressions toujours plus épatantes. Prochaine étape ? l’impression d’habitations à en croire cet article et les nombreux projets similaires dont on peut entendre parler.

Pour finir, l’impression 3D pourrait également représenter un atout pour l’aventure spatiale en permettant d’imprimer sur place, les objets nécessaire à l’exploration ou à la réparation des pièces mécaniques. J’en parle dans cet article sur le projet « W.afate to Mars » récompensé au Space Apps Challenge 2013 organisé par la NASA.

W.AFATE TO MARS : l’imprimante 3D pour la conquête spatiale !!

D’autres innovations sont à découvrir dans la section « Innovations & Technologies » .

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.