Open-SDF, les logiciels libres (open source) au service des entreprises et des particuliers au Togo

Open-SDF, les logiciels libres (open source) au service des entreprises et des particuliers au Togo

Du nouveau dans l’écosystème tech au Togo : Open-SDF (pour Open Source & Digital Fabric), se positionne comme un prestataire de services numériques axés à 100% sur des solutions libres et open source au Togo à l’endroit des entreprises & des particuliers.

L’appropriation des nouvelles technologies et du numérique au Togo est dopée par un écosystème tech depuis quelques années. Ainsi, plusieurs actions de formation ou de sensibilisation sont réalisées par différentes structures sur des aspects complémentaires. Un des événements révélateurs de la vivacité de cet écosystème a été l’organisation du Lomé Maker Faire 2017.

Quelques acteurs de l’écosystème tech au Togo : Woelab (Fablab et incubateur de technologie), GDG Lomé (Android et applications mobiles), Minodoo (Fabrique d’innovations sociales), EcotecLab (makerspace axé écologie), OpenStreetMap Togo (Cartographie numérique), etc…

Les membres de cette communauté se basent pour beaucoup sur les logiciels libres. Ainsi, afin d’adresser de façon directe les acteurs économiques, différents membres de cette communauté se sont regroupés pour lancer Open-SDF fin 2017.

Nous sommes allés à leur rencontre pour en savoir plus sur ce projet unique et fédérateur.

Pourquoi avoir créé Open-SDF ?

Open-SDF a été créé pour répondre à un besoin particulier de la révolution numérique en Afrique, particulièrement au Togo. En effet, il y a un besoin de productivité et d’efficacité avec un investissement plus contrôlé que d’habitude pour les entreprises, et un besoin de formation et de rigueur sur l’usage des outils de travail pour les particuliers. Et cela, peu importe les secteurs d’activités tant qu’ils ont besoin du numérique pour s’épanouir.

En fait, Open-SDF existait depuis quelques années déjà. Nous intervenions au sein de nos différentes communautés où nous offrons des services de consulting selon les compétences individuelles de nos membres : la cartographie numérique, le développement web, le développement mobile, le digital marketing, le web-design. Ainsi, nous avons pu acquérir de l’expérience avec des entreprises pour nous permettre une intégration optimale sur le marché. Il nous a fallu pratiquement 4 ans dans l’ombre de nos associations pour nous décider à lancer notre structure afin d’offrir des solutions numériques basées exclusivement sur du Logiciel Libre et open source au Togo.

Pourquoi le choix de l’open source ?

Le choix de l’Open Source est avant tout une philosophie empruntée à nos mentors respectifs. Il s’agit donc d’une vision ouverte sur l’innovation par l’intelligence collective, un point essentiel de la révolution numérique selon nous, surtout dans nos « pays en voie de développement ».

En effet, nous sommes de ceux qui pensent que :

  • L’informatique se développe mieux et est plus productif quand il sollicite le concours de plusieurs esprits qui y contribuent.

Les projets informatiques les plus impactants de ces dernières décennies réussissent à innover continuellement grâce à l’intelligence collective. Ces outils (open source) étant performants, puissants, nous préférons nous démarquer en les intégrant sur le marché togolais et africain, afin de faire contribuer les Africains également à leur développement.

  • L’Afrique a un avenir numérique dans le Logiciel Libre.

En effet, “la route est encore longue, mais ce qui est motivant, c’est qu’elle est Libre” dixit d’aucun. L’open source emmène beaucoup plus vers l’innovation par la collaboration et le partage de la connaissance. Alors, pourquoi ne pas commencer par l’adopter dans nos entreprises, nos administrations publiques et privées ?

  • Le succès numérique peut aussi se faire sans des investissements colossaux dressés sur le long terme.

Les entreprises africaines ont besoin de commencer par donner une priorité importante aux solutions open source du simple fait que celles-ci les mettent à l’abri de coûts énormes de licences logiciels trop chers pour une utilisation réelle faible.

Une anecdote toute simple : une entreprise paye généralement deux suites logicielles pour ses employés : une suite bureautique qui sera utilisée à peine à 35 % de ses potentiels et une suite créative où seront utilisés probablement 3 logiciels sur une dizaine environ. Et pourtant, il existe des solutions open-source (à 80 % avec des licences logiciels gratuites) pour une amélioration de la productivité et de l’implication rigoureuse des employés.

Les pays africains devraient commencer par évaluer leurs investissements informatiques en intégrant le potentiel des alternatives open source pour l’amélioration de leur productivité et de leur performance économique.

 

Quels sont les profils de l’équipe et les services que vous proposez ?

L’équipe est composée majoritairement de développeurs informatiques, de maquettistes, de designers, de social media managers. Ce qui est particulier, c’est que toute l’équipe est constituée de Libristes : des amateurs de Logiciels Libres.

Nos services varient entre les formations (pour entreprise et particuliers) sur la prise en main d’outils open-source, et les prestations directes comme la gestion de projets numériques/digitaux  : développement d’applications web et mobile, l’intégration des systèmes de gestion de contenus, l’analyse des données web, la cartographie numérique, la communication digitale sur ses flancs les plus modernes tel les chartes graphiques d’entreprise, les logotypes, la gestion de communauté en ligne, etc…

Pour la gestion des projets, nous utilisons l’approche agile Scrum qui nous permet de subdiviser le projet en plusieurs étapes et de le soumettre au client qui le teste et nous fait son feedback en même temps. Cela nous permet une facilité d’adaptation aux changements qui surviennent au cours de l’exécution du projet.

Comment animez-vous l’écosystème de l’open source au Togo ?

Nous organisons des événements de promotion de la culture open source au Togo. Ce sont les activités principales de nos associations de base Minodoo, Libraweb Togo, OpenStreetMap Togo, EcoTecLab.
Nous tenons toujours à ces projets sociaux parce qu’ils permettent de sensibiliser et de faire dissiper la « peur » envers le Logiciel Libre (dont GNU/Linux) auprès des jeunes togolais.

A LIRE AUSSI :  WinDirStat : Analyser et visualiser l'espace du disque dur de votre ordinateur

Nous sommes convaincus que grâce à ces activités, nous permettons à des étudiants d’avoir une nouvelle approche de la chose afin de s’y préparer pour leur intégration entrepreneuriale ; et ça marche jusque-là. A titre d’exemple, le Minodoo Summer Camp saison 2017 est une vague de formations d’été (sanctionnées par des attestations et des suivis post-formations) que nous organisons sur 1 mois de vacances pour initier gratuitement le public aux systèmes d’exploitations GNU/Linux et autres outils open source. Nous participons également à divers événements tech pour porter haut le flambeau du Logiciel Libre.

Des exemples de logiciels open source :

Voici quelques outils open source pouvant être utilisés au quotidien :

  1. La distribution Gnu/Linux clé en mains des plus populaires surtout dans les pays francophones : UBUNTU. Il s’agit d’un système d’exploitation complet, 100 % gratuit, et qui offre un lot d’avantage tant aux entreprises qu’aux particuliers sur le plan de la protection des données personnelles, des dépenses sur des licences logiciels et dispose d’un support impressionnant.
  2. Le navigateur internet Firefox Quantum : la nouvelle génération du célèbre navigateur internet 100 % open source et 100 % gratuit dispose d’atouts qui vont de l’optimisation des ressources de nos machines jusqu’aux outils qu’il intègre sans compter sa rigidité au respect de la vie privée des utilisateurs sur internet et la protection de leur données.
  3. OpenStreetMap (OSM), le projet de cartographie numérique collaborative qui ne cesse de se perfectionner et de servir énormément
  4. LibreOffice, la suite bureautique complète et open source permet d’être productif dans les tâches tou en étant gratuit
  5. Pour terminer, on peut citer plusieurs outils de développement informatique comme Android Studio, SublimeText, Apache, Nginx, WordPress, Drupal, Ckan et des langages comme Python, Ruby, Java, SQL,…

 

Vous avez un projet numérique, vous voulez en savoir plus sur l’opensource au Togo, contactez l’équipe sur www.opensdf.tk ou via Twitter @OpenSDF228.

Cet article est le premier de la section « InnovActeurs » , la nouveauté 2018 sur Geek Mais Pas Que. Dans cette section, nous irons à la rencontre de startups et d’acteurs qui contribuent, par l’innovation technologique, à résoudre les enjeux sociétaux actuels et futurs. Si vous souhaitez nous faire connaitre vos actions, merci de nous contacter à contact@geekmaispasque.com.

Du nouveau dans l'écosystème tech au Togo : Open-SDF (pour Open Source & Digital Fabric), se positionne comme un prestataire de services numériques axés à 100% sur des solutions libres et open source au Togo à l'endroit des entreprises & des particuliers. L’appropriation des nouvelles technologies et du numérique au Togo est dopée par un écosystème tech depuis quelques années. Ainsi, plusieurs actions de formation ou de sensibilisation sont réalisées par différentes structures sur des aspects complémentaires. Un des événements révélateurs de la vivacité de cet écosystème a été l’organisation du Lomé Maker Faire 2017. Quelques acteurs de l'écosystème tech au Togo : Woelab (Fablab et incubateur de technologie), GDG Lomé (Android et applications mobiles), Minodoo (Fabrique d'innovations sociales), EcotecLab (makerspace axé écologie), OpenStreetMap Togo (Cartographie numérique), etc... Les membres de cette communauté se basent pour beaucoup sur les logiciels libres. Ainsi, afin d’adresser de façon directe les acteurs économiques, différents membres de cette communauté se sont regroupés pour lancer Open-SDF fin 2017. Nous sommes allés à leur rencontre pour en savoir plus sur ce projet unique et fédérateur. Pourquoi avoir créé Open-SDF ? Open-SDF a été créé pour répondre à un besoin particulier de la révolution numérique en Afrique, particulièrement au Togo. En effet, il y a un besoin de productivité et d’efficacité avec un investissement plus contrôlé que d’habitude pour les entreprises, et un besoin de formation et de rigueur sur l’usage des outils de travail pour les particuliers. Et cela, peu importe les secteurs d’activités tant qu’ils ont besoin du numérique pour s’épanouir. En fait, Open-SDF existait depuis quelques années déjà. Nous intervenions au sein de nos différentes communautés où nous offrons des services de consulting selon les compétences individuelles de nos membres : la cartographie numérique, le développement web, le développement mobile, le digital marketing, le web-design. Ainsi, nous avons pu acquérir de l’expérience avec des entreprises pour nous permettre une intégration optimale sur le marché. Il nous a fallu pratiquement 4 ans dans l’ombre de nos associations pour nous décider à lancer notre structure afin d'offrir des solutions numériques basées exclusivement sur du Logiciel Libre et open source au Togo. Pourquoi le choix de l'open source ? Le choix de l’Open Source est avant tout une philosophie empruntée à nos mentors respectifs. Il s’agit donc d’une vision ouverte sur l'innovation par l’intelligence collective, un point essentiel de la révolution numérique selon nous, surtout dans nos "pays en voie de développement". En effet, nous sommes de ceux qui pensent que : L’informatique se développe mieux et est plus productif quand il sollicite le concours de plusieurs esprits qui y contribuent. Les projets informatiques les plus impactants de ces dernières décennies réussissent à innover continuellement grâce à l’intelligence collective. Ces outils (open source) étant performants, puissants, nous préférons nous démarquer en les intégrant sur le marché togolais et africain, afin de faire contribuer les Africains également à leur développement. L’Afrique a un avenir numérique dans le Logiciel Libre. En effet, “la route est encore longue, mais ce…

Pas du tout, peu ou très utile?   Laissez votre avis :     Vous êtes le premier ^^
0

AmahPassionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

View all posts by Amah

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

1 Comment

  1. IronCar : la course de mini-voitures autonomes pilotées par intelligence artificielle - Geek mais pas que
    IronCar : la course de mini-voitures autonomes pilotées par intelligence artificielle - Geek mais pas que03-01-2018

    […] Un kit était fourni aux équipes sans matériel de base avec un début de code publié en open source sur GitHub. Il s’agissait du code utilisé par les équipes xBrain pour leur précédente […]

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.