EDF Pulse Africa : l’innovation et l’accès à l’énergie en Afrique à l’honneur

EDF Pulse Africa : l’innovation et l’accès à l’énergie en Afrique à l’honneur

EDF Pulse, le concours d’innovation d’EDF, s’ouvre à l’Afrique et à ses innovations dans le secteur énergétique avec les Prix EDF Pulse Africa. Les 3 lauréats de la première édition ont été récompensés à la fondation EDF à Paris le 19 décembre 2017.

EDF Pulse est un concours d’innovation lancé par EDF. Son objectif  affiché est d’encourager et récompenser des startups innovantes qui révolutionnent le secteur de l’énergie. Après plusieurs éditions en France, les innovations en Afrique ont attiré l’attention des organisateurs. Cette première édition consacrée aux innovations en Afrique avait pour but de soutenir et d’accompagner les innovateurs africains.

Dans un rapport rendu public en juin 2017, la Banque mondiale estime qu’à peine 35 % de la population africaine a accès à l’électricité.

Au travers de solutions directement utiles aux africains et imprégnées des contextes locaux, comme par exemple le sac à dos solaire SolarPak, ces innovateurs sont donc des acteurs du développement énergétique de l’Afrique.

Organisation des Prix EDF Pulse Africa

Cette première édition des Prix EDF Pulse Africa s’est adressée à des startups, des micro-entreprises et de petites entreprises africaines. Les 3 prix mis en jeu concernaient des solutions innovantes dans les domaines de :

  • La production électrique off-grid : toute solution innovante de production et/ou de stockage de l’électricité en zone hors réseaux (off-grid).
  • Les services et usages électriques : tout service permettant d’étendre l’électrification et tout produit innovant à faible consommation électrique ; réutilisable par les usagers des services d’électricité.
  • L’accès à l’eau : toute solution innovante permettant l’amélioration de l’accès à l’eau grâce à l’électricité.

Sur 97 projets soumis, la phase de sélection a permis d’identifier 10 projets finalistes. Les 7 pays représentés sont : Kenya, Cameroun, Afrique du Sud, Gabon, Cote d’ivoire, Madagascar, Niger.

A LIRE AUSSI :  VT-Bot : le robot enseignant créé par Sam Kodo, inventeur togolais passionné de robotique

Les projets lauréats

À l’issue de cette première édition, les 3 projets lauréats sont :

  • 1ER PRIX : MAJIK WATER / KENYA

MAJIK WATER démocratise l’acces à l’eau potable dans les communautés arides grâce à la fourniture de générateurs d’eau atmosphériques (machine qui transforme l’humidité de l’air en eau pure) alimentés avec des panneaux solaires

  • 2ND PRIX : LONO / COTE D’IVOIRE

LONO est projet qui transforme les déchets organiques en biogaz (pour le combustible de cuisson) et en biométhane (pour la production d’électricité). Un procédé est réalisé à l’aide de petites et moyennes unités de fermentation décentralisées pour une transformation locale des déchets organiques disponibles (déchets agricoles, déchets domestiques, etc.) en biogaz. Les déchets organiques sont traités et commercialisés comme engrais aux distributeurs et aux coopératives en Côte d’Ivoire. Le biogaz est purifié et transformé en électricité pour une utilisation en zones off-grid.

  • 3EME PRIX : EDUAIR / CAMEROUN

EDUAIR est un projet , fonctionnel qui favorise la réduction de la fracture numérique et de la fracture énergétique. Ses box permettent de faire un bon en avant dans la transformation digitale et l’économie numérique. En effet, elles donnent à tous un accès à tout type de contenu, et ceci, sans connexion à internet. En plus, elle permet de le faire en l’absence d’énergie classique grâce à l’utilisation de la technologie solaire. Cela en fait une box connectée et alimentée 24h/24.

  • COUP DE COEUR DU JURY : NANOE / MADAGASCAR

NANOE est une solution collective de production, de stockage et de distribution d’énergie solaire en local.
C’est une solution qui mutualise les besoins et donc les réponses qui y sont apportées. Elle est flexible, rapide et abordable. Plateforme entrepreneuriale, l’objectif est de former des entrepreneurs locaux à installer puis à exploiter ces nano-réseaux.

EDF Pulse Africa laureats 2017

EDF Pulse Africa 2017 : les projets lauréats

Les prix et dotations

Les projets lauréats bénéficient d’une dotation allant de 5000 euros à 15 000 euros. De plus, ils disposent d’un accompagnement facilitant un accès à l’écosystème innovation d’EDF et aux institutions financières françaises ou internationales.

Cette initiative est à encourager pour mettre en lumière les nombreuses innovations sur le continent pour contribuer à son développement. Nous félicitons donc les lauréats de cette édition ainsi que toutes les équipes participantes pour leur action en vue du développement énergétique en Afrique.

L’ensemble des projets finalistes des Prix EDF Pulse Africa 2017 est à découvrir à ce lien : Liste des 10 finalistes.

Découvrez d’autres innovations « made in Africa » dans notre section « Techs For Africa » .

 

EDF Pulse, le concours d'innovation d'EDF, s'ouvre à l'Afrique et à ses innovations dans le secteur énergétique avec les Prix EDF Pulse Africa. Les 3 lauréats de la première édition ont été récompensés à la fondation EDF à Paris le 19 décembre 2017. EDF Pulse est un concours d'innovation lancé par EDF. Son objectif  affiché est d'encourager et récompenser des startups innovantes qui révolutionnent le secteur de l'énergie. Après plusieurs éditions en France, les innovations en Afrique ont attiré l'attention des organisateurs. Cette première édition consacrée aux innovations en Afrique avait pour but de soutenir et d'accompagner les innovateurs africains. Dans un rapport rendu public en juin 2017, la Banque mondiale estime qu'à peine 35 % de la population africaine a accès à l'électricité. Au travers de solutions directement utiles aux africains et imprégnées des contextes locaux, comme par exemple le sac à dos solaire SolarPak, ces innovateurs sont donc des acteurs du développement énergétique de l'Afrique. Organisation des Prix EDF Pulse Africa Cette première édition des Prix EDF Pulse Africa s'est adressée à des startups, des micro-entreprises et de petites entreprises africaines. Les 3 prix mis en jeu concernaient des solutions innovantes dans les domaines de : La production électrique off-grid : toute solution innovante de production et/ou de stockage de l’électricité en zone hors réseaux (off-grid). Les services et usages électriques : tout service permettant d’étendre l’électrification et tout produit innovant à faible consommation électrique ; réutilisable par les usagers des services d’électricité. L’accès à l’eau : toute solution innovante permettant l’amélioration de l’accès à l’eau grâce à l’électricité. Sur 97 projets soumis, la phase de sélection a permis d'identifier 10 projets finalistes. Les 7 pays représentés sont : Kenya, Cameroun, Afrique du Sud, Gabon, Cote d'ivoire, Madagascar, Niger.
A LIRE AUSSI :  Des objets connectés pour faire des économies d'énergie
Les projets lauréats À l'issue de cette première édition, les 3 projets lauréats sont : 1ER PRIX : MAJIK WATER / KENYA MAJIK WATER démocratise l'acces à l'eau potable dans les communautés arides grâce à la fourniture de générateurs d'eau atmosphériques (machine qui transforme l’humidité de l’air en eau pure) alimentés avec des panneaux solaires 2ND PRIX : LONO / COTE D’IVOIRE LONO est projet qui transforme les déchets organiques en biogaz (pour le combustible de cuisson) et en biométhane (pour la production d’électricité). Un procédé est réalisé à l’aide de petites et moyennes unités de fermentation décentralisées pour une transformation locale des déchets organiques disponibles (déchets agricoles, déchets domestiques, etc.) en biogaz. Les déchets organiques sont traités et commercialisés comme engrais aux distributeurs et aux coopératives en Côte d'Ivoire. Le biogaz est purifié et transformé en électricité pour une utilisation en zones off-grid. 3EME PRIX : EDUAIR / CAMEROUN EDUAIR est un projet , fonctionnel qui favorise la réduction de la fracture numérique et de la fracture énergétique. Ses box permettent de faire un bon en avant dans la transformation digitale et l’économie numérique. En effet, elles donnent à tous un accès à tout type de contenu, et ceci, sans connexion à internet. En plus, elle permet…

Pas du tout, peu ou très utile?   Laissez votre avis :     Vous êtes le premier ^^
0

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

1 Comment

  1. EduAir : accéder à des contenus numériques pour l'éducation en Afrique sans connexion internet - Geek mais pas que
    EduAir : accéder à des contenus numériques pour l'éducation en Afrique sans connexion internet - Geek mais pas que04-02-2018

    […] entrepreneur camerounais dont j’ai fait la connaissance à la cérémonie de remise de prix EDF Pulse Africa 2017. Développeur de formation et contributeur à la fondation Wikimedia, il lance en 2014 sa startup […]

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.