Cloud computing : définition, intérêts et exemples d’applications

Cloud computing : définition, intérêts et exemples d’applications

En comparant les ordinateurs de 2008 à ceux de 2018, on se rend compte à quel point l’informatique évolue rapidement. Et en parlant d’évolution, le cloud computing (« informatique en nuage ») en est une qui s’installe dans l’environnement numérique.

Mais de quoi s’agit-il exactement, et quels changements pourraient en résulter ? Faisons le point sur une innovation qui fait beaucoup parler d’elle.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Le cloud computing consiste à utiliser un serveur externe pour stocker des données, ou encore utiliser la puissance de celui-ci pour se servir d’un logiciel. A titre d’exemple, si vous avez déjà eu recours à des services tels que Dropbox, Google Drive ou encore l’iCloud d’Apple, alors vous êtes un utilisateur du cloud computing. Même l’utilisation d’une adresse mail constitue une utilisation du cloud, les données étant sur un serveur et pas chez vous.

Le terme « cloud » (nuage en anglais) indique la dématérialisation de l’informatique. L’utilisateur se sert de la capacité de stockage et de la puissance de calcul d’un serveur distant plutôt que celles de l’appareil qu’il a sous la main.

Bien que la principe de cette technologie ne soit pas nouvelle, les prouesses informatiques de ces dernières années ont décuplé son potentiel. Ainsi, la fiabilité des réseaux ainsi que l’arrivée du haut débit ont permis d’avoir par exemple, des ordinateurs sans disque dur, toutes les données (fichiers, logiciels, etc…) étant accessibles sur le cloud. Les applications de cette technologie sont multiples.

cloud computing network

Cloud computing , source Wikipedia

Les applications du cloud computing

Dans le monde de l’entreprise

Un serveur est essentiel pour sauvegarder des fichiers et partager des données au sein d’une entreprise. Mais cela peut s’avérer très coûteux en raison de l’installation et de l’entretien régulier.

1&1 nous explique dans son digital guide que l’hébergement cloud permet aux professionnels de profiter des avantages d’un serveur, sans devoir s’inquiéter des problématiques précédemment énoncées. De plus, ledit serveur est accessible à distance. Cela s’avère salutaire lorsqu’un employé doit travailler depuis chez lui ou lors d’un voyage d’affaires.

A LIRE AUSSI :  Hype Cycle : le panorama annuel des nouvelles technologies

Dans le jeu vidéo

Les graphismes des jeux vidéo sont de plus en plus détaillés pour une expérience de jeu toujours plus époustouflante. Mais cela implique pour les joueurs, l’utilisation de machines coûtant parfois très cher. C’est ici qu’intervient le cloud gaming.

Shadow et Nvidia Geforce Now sont deux exemples de technologies permettant actuellement à un utilisateur de PC de profiter à distance, contre abonnement, d’une grande puissance de calcul et donc de jouer à des jeux en HD depuis la plus modeste des machines. Le géant Microsoft vient quant à lui de créer sa propre division de cloud gaming, et compte créer un « Netflix du jeu vidéo » en proposant aux joueurs un large catalogue de jeux récents en échange d’un abonnement.

Villes intelligentes

Le fait de pouvoir stocker et traiter des données sur un serveur distant centralisé offre de nombreuses possibilités pouvant rendre la vie urbaine plus confortable. Un usager de la route pourrait par exemple connaître en direct le nombre de places disponibles dans les parkings les plus proches, des données pourraient être récoltées en direct par des foyers ou des infrastructures pour adapter le fonctionnement du matériel électronique et réduire le gaspillage d’énergie, les témoins d’un événement grave pourraient donner simultanément des informations aux secours pour que l’action de ces derniers soit optimale…

Les inconvénients : la connexion et la sécurité

De par sa nature, le cloud computing est inutilisable sans connexion internet. Quel que soit le domaine d’application (stockage de fichiers, jeux vidéo…), une connexion peu fiable nuira lourdement aux utilisateurs.

De plus, le cloud computing soulève une problématique liée à la sécurité. En effet, des données personnelles ou sensibles sont stockées sur le serveur distant. Les appareils des utilisateurs étant connectés à ce même serveur, un piratage pourrait avoir des conséquences regrettables. C’est pourquoi la sécurité informatique (cybersécurité) devient une priorité pour les fournisseurs de ce type de service.

La montée en puissance du cloud computing indique que nous vivons dans un monde toujours plus connecté. Avec la réalité augmentée, les objets connectés, la blockchain, etc…, le cloud computing n’a pas fini d’évoluer.

D’autres technologies sont à découvrir dans la section « Innovations & Technologies » .

En comparant les ordinateurs de 2008 à ceux de 2018, on se rend compte à quel point l’informatique évolue rapidement. Et en parlant d’évolution, le cloud computing ("informatique en nuage") en est une qui s'installe dans l’environnement numérique. Mais de quoi s’agit-il exactement, et quels changements pourraient en résulter ? Faisons le point sur une innovation qui fait beaucoup parler d’elle. Qu’est-ce que le cloud computing ? Le cloud computing consiste à utiliser un serveur externe pour stocker des données, ou encore utiliser la puissance de celui-ci pour se servir d’un logiciel. A titre d’exemple, si vous avez déjà eu recours à des services tels que Dropbox, Google Drive ou encore l’iCloud d’Apple, alors vous êtes un utilisateur du cloud computing. Même l'utilisation d'une adresse mail constitue une utilisation du cloud, les données étant sur un serveur et pas chez vous. Le terme "cloud" (nuage en anglais) indique la dématérialisation de l’informatique. L’utilisateur se sert de la capacité de stockage et de la puissance de calcul d’un serveur distant plutôt que celles de l’appareil qu’il a sous la main. Bien que la principe de cette technologie ne soit pas nouvelle, les prouesses informatiques de ces dernières années ont décuplé son potentiel. Ainsi, la fiabilité des réseaux ainsi que l'arrivée du haut débit ont permis d'avoir par exemple, des ordinateurs sans disque dur, toutes les données (fichiers, logiciels, etc...) étant accessibles sur le cloud. Les applications de cette technologie sont multiples. Cloud computing , source Wikipedia Les applications du cloud computing Dans le monde de l’entreprise Un serveur est essentiel pour sauvegarder des fichiers et partager des données au sein d’une entreprise. Mais cela peut s’avérer très coûteux en raison de l’installation et de l’entretien régulier. 1&1 nous explique dans son digital guide que l’hébergement cloud permet aux professionnels de profiter des avantages d’un serveur, sans devoir s’inquiéter des problématiques précédemment énoncées. De plus, ledit serveur est accessible à distance. Cela s’avère salutaire lorsqu’un employé doit travailler depuis chez lui ou lors d’un voyage d’affaires.
A LIRE AUSSI :  Hype Cycle : le panorama annuel des nouvelles technologies
Dans le jeu vidéo Les graphismes des jeux vidéo sont de plus en plus détaillés pour une expérience de jeu toujours plus époustouflante. Mais cela implique pour les joueurs, l’utilisation de machines coûtant parfois très cher. C’est ici qu’intervient le cloud gaming. Shadow et Nvidia Geforce Now sont deux exemples de technologies permettant actuellement à un utilisateur de PC de profiter à distance, contre abonnement, d’une grande puissance de calcul et donc de jouer à des jeux en HD depuis la plus modeste des machines. Le géant Microsoft vient quant à lui de créer sa propre division de cloud gaming, et compte créer un "Netflix du jeu vidéo" en proposant aux joueurs un large catalogue de jeux récents en échange d’un abonnement. Villes intelligentes Le fait de pouvoir stocker et traiter des données sur un serveur distant centralisé offre de nombreuses possibilités pouvant rendre la vie urbaine plus confortable. Un usager…

Pas du tout, peu ou très utile?   Laissez votre avis :     Vous êtes le premier ^^
0

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.