#Foodtech : Open Food Facts, la base de données open source pour tout savoir sur les produits alimentaires

#Foodtech : Open Food Facts, la base de données open source pour tout savoir sur les produits alimentaires

Découvrir le contenu d’un produit industriel juste en scannant son code barre est devenu un geste fréquent. Saviez-vous que les données affichées sont issues en grande partie de la plateforme open source « Open Food Facts » ?

Lancé en 2012 sous l’initiative du Français Stéphane Gigandet, Open Food Facts est aujourd’hui une immense base de données qui recense plus de 30 000 de produits indexés, issus du monde entier.

Enrichie constamment par des contributeurs bénévoles, elle fonctionne à la manière de Wikipédia. Elle a aussi sa propre application mobile, le but étant de vulgariser l’information pour qu’elle soit accessible au grand public.

Open Food Facts, quèsaco ?

Certains la surnomment « l’OpenStreet-Map de la nourriture » et c’est comme une évidence. Open Food Facts est en réalité une plateforme en Open data qui décrit le contenu des produits alimentaires, que ce soient leurs ingrédients, leurs valeurs nutritionnelles et mêmes les allergènes.

Le principe est simple. Vous vous connectez sur la plateforme et lancez le scan en renseignant le code du produit en question. Sur l’application, il suffit de scanner le code barre directement. Les réponses s’obtiennent en un clic.

A LIRE AUSSI :  EDF Pulse Africa : l'innovation et l'accès à l'énergie en Afrique à l'honneur

Nutriscore et Nova, les indicateurs de qualité du produit

Pratique pour tester de nouveaux produits ou pour corriger vos habitudes alimentaires, Open Food Facts vous révèle ce que les industriels préfèrent garder en secret.

La plateforme propose également sur une échelle de A à E, le nutri-score de chaque produit. Cette valeur nutritive tient compte de la concentration en lipide, en sucre, en sel, en fibres et en vitamines d’un aliment.

Le groupe NOVA vient compléter le nutri-score en classant les produits transformés ou non sur une échelle de 1 à 4. Un niveau élevé confirme que le produit n’est pas bio.

20 000 produits français passés au crible

Grâce à la participation bénévole des internautes, la plateforme a pu aujourd’hui intégrer les fiches de près de 20 000 produits français sur la plateforme. Ce projet citoyen collaboratif permet à toute personne intéressée d’intégrer de nouveaux produits alimentaires dans la base de données.

En se positionnant ainsi, Open Food Facts joue entièrement la carte de la transparence. Ce site vous aidera à savoir si la charcuterie, les céréales et les produits laitiers que vous consommez sont transformés ou pas.

Yuka, l’application la plus populaire proposant le même type d’informations a été développée initialement sur la base des informations d’Open Food Facts. Le choix a été fait par la suite, d’avoir leur propre base de données qui n’est donc plus open source. À vous donc de démêler le vrai du faux en comparant les données !

Un impact sur les habitudes de consommation

La prise de conscience collective de ces dernières années sur l’alimentation, et notamment le bio, favorise l’adoption de ces outils. L’accès à l’information sur la qualité des produits génère de nouvelles habitudes de consommation. Leur effet commence à se sentir chez les industriels qui revoient les produits alimentaires qu’ils proposent. Ainsi, certains produits boudés par les clients disparaissent des rayons pour l-faire la place à des produits ayant un meilleur score. C’est donc un réel outil pour peser dans le rapport avec les industriels afin d’améliorer la qualité des produits alimentaires.

Pour en savoir plus et/ou rejoindre le mouvement, voici quelques liens :

AmahPassionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

View all posts by Amah

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.