EvenementsInnovationTechnologie

#PowerOfWe: Les nouvelles technologies pour changer le monde !!

Le 15 Octobre, c’est le « Blog Action Day » , un événement annuel où les blogueurs du monde entier sont invités à écrire sur un thème commun qui est cette année « PowerOfWe » (que je traduis par « Ensemble on est plus fort »).

J’en profite donc pour vous faire découvrir des projets/concepts évoqués lors de la conférence inaugurale de la Social Good Week qui a eu lieu fin septembre 2012. Ces initiatives mettent en avant Internet, les réseaux sociaux, les jeux comme levier technologique permettant à chacun d’entre nous de soutenir des causes et d’avoir un impact positif sur le monde.

Qu’est ce que la Social Good Week ?

La Social Good Week est une manifestation consacrée au numérique solidaire qui s’est tenue du 25 Septembre au 2 Octobre 2012 à travers plus d’une vingtaine de manifestations dans toute la France autour du thème « Comment les nouvelles technologies changent le monde ».

A l’initiative de HelloAsso (anciennement MailforGood), la Social Good Week a rassemblé un cinquantaine d’entreprises ou startup qui ont participé à cette semaine par l’organisation d’ateliers et de conférences.

« The power of We »  ou « Ensemble on est plus fort »

Les différents intervenants de cette conférence ont par leurs retours mis en évidence de façon plus que concrète l’impact que chacun peut avoir sur le monde, impact qui est décuplé par les nouvelles technologies.

Pour se mobiliser: Les manifestations de ces dernières années ont eu un écho sans précedent  grâce aux réseaux sociaux et à Internet en général. Benjamin Des Gachons (@benjdesgachons) , Directeur des campagnes France de change.org) est revenu sur les nouvelles technologies comme moyen de mobilisations à travers les pétitions en ligne en citant la pétition pour Trayvon Martin soutenue par plus de deux millions de personnes.

Ainsi, on compte 45 millions de membres parmi les plateformes de pétitions  numériques dans le monde et il désigne ce mouvement grandissant de mobilisation citoyenne par le terme “clictivisme” par analogie avec l’activisme.

On peut citer comme exemple de démocratisation de ce mouvement, la Maison Blanche qui a mis en place sur son site internet, la page “We the people” qui permet aux Américains de déposer tout type de pétitions et d’avoir une prise en compte de la question par le gouvernement à partir de 25000 signatures.

Pour participer: La conférence s’est poursuivie avec Florence Devouard (@anthere), ancienne Présidente de la Wikimedia Foundation qui nous a parlé de la philosophie “open source” qui va au delà du logiciel libre tel qu’on a l’habitude de l’entendre.

Selon elle, l’open source c’est “se jucher sur les épaules d’un géant” dans le sens où on peut s’appuyer sur le travail important abattu par la communauté pour aller encore plus loin sans recommencer tout de zéro. Cette philosophie a permis de rendre possible le programme One Laptop Per Children (OLPC) en proposant du contenu et des outils éducatifs sous licence libre.

A LIRE AUSSI :  [Documentaire] Internet ou la révolution du partage

Au delà de l’aspect logiciel, l’open source c’est aussi l’open hardware que vous pouvez découvrir à travers cet article de SFR Player sur le projet Open Source Ecology.

L’aspect collaboratif a également été abordé avec l’exemple d’Open Street Map ( outil de cartographie collaborative) et le projet Wiki Loves Monuments ( concours mondial de photos libres de monuments historiques qui a collectés plus de 300 000 photos)  .

Pour financer: le dernier intervenant de la conférence était Pierre Guillaume WIELEZYNSKI (@pg07), Responsable Digital du Programme Alimentaire Mondial qui a partagé les expériences participatives mises en place pour financer certaines actions du PAM. Il a ainsi présenté l’exemple original du seriousgame FreeRice qui en 5ans compte 150 000 joueurs qui génèrent 2000 repars/jour dans le monde. Il explique ainsi que la gamification peut permettre de lever des fonds tout en sensibilisant les internautes via une expérience ludique et qu’on est en train d’évoluer d’une charité intime à une solidarité publique grâce à Internet. Ainsi pendant le séisme en Haïti, un partenariat PAM-Zynga a permis de sensibiliser des milliers de joueurs via Farmville et de lever des fonds pour les secours.

Fort de ce constat, le PAM a lancé un partenariat avec Mastercard pour construire la plateforme de don du futur, partenariat détaillé dans cet article.

Ce que j’en ai retenu

Le thème retenu cette année n’est pas anodin dans le sens où on assiste à une prise de conscience de la force du collectif et de l’importance d’avoir des actions citoyennes et sociales. Cela se traduit par des projets/initiatives/concepts tels que crowdfunding, crowdsourcing, crowdmapping qui nous montrent que chacun peut par sa petite contribution participer à quelque chose de grand et contribuer à changer le monde, contribution qui peut être à la fois plus simple, pus rapide et plus virale de par l’utilisation des nouvelles technologies.

Si vous partagez cette vision, alors vous aussi êtes (un peu ou beaucoup) geek, mais pas que ;-).

Edit: Retrouvez d’autres initiatives en parcourant cet éditorial sur « le numérique et le partage par SFR Player » dans le cadre de la « Cité de la réussite » .

 

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer