CleanTech

Que faire des déchets électroniques? réemploi, recyclage, réutilisation?

L’émergence d’une société de consommation associée à une constante progression technologique mène à l’accumulation des appareils électroniques dans les foyers. Cependant, au même titre que les autres produits, les appareils électroniques ont une durée de vie limitée, et finissent par être jetés au détriment de l’environnement. Les ménages jouant un rôle central dans ce phénomène, est-il possible pour eux d’agir de façon à limiter cette masse de déchets électroniques ?

Tous concernés

Le simple fait que vous soyez en mesure de lire cet article signifie que vous êtes touché par la problématique des déchets électroniques, car vous vous servez d’un appareil numérique doté d’un écran. D’après Consoglobe, 1,4 million de DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) ont été jetés dans les poubelles de France en 2016.

Une telle accumulation de produits électroniques dans les décharges représente une menace sérieuse pour l’écosystème en raison des substances qu’ils contiennent. En effet, les ordures présentes dans les décharges sont broyées ou encore brûlées, provoquant des réactions chimiques venant des composants des appareils électroniques (plomb, lithium, chlore, mercure…). Des gaz nocifs sont alors relâchés dans l’environnement et dans la couche d’ozone.

Ne pas jeter trop tôt : réemploi ou réutilisation

L’appareil que vous êtes sur le point de jeter est-il réellement en fin de vie ? Bien souvent, il nous arrive de nous débarrasser de matériel encore parfaitement utilisable, pensant à tort qu’il ne l’est plus. C’est par exemple le cas des cartouches d’imprimantes sèches comme nous l’explique Tonerpartenaire. Une cartouche sèche peut être nettoyée de plusieurs manières (automatiquement, manuellement à l’aide d’un chiffon, voire même au bain marie), vous évitant de la jeter et d’en racheter une autre.

Cela est valable pour tout votre matériel numérique ou électroménager : avant de jeter un produit, renseignez-vous afin de déterminer s’il est réellement en fin de vie ou pas. Bien souvent, ce dernier peut en réalité être réparé de manière à fonctionner à nouveau, voire utilisé pour un tout autre usage. On peut citer par exemple à cet effet, la Wafate, une imprimante 3D fabriquée à partir de carcasse d’ordinateur.

 

Wafate, l’imprimante 3D à partir d’une carcasse d’ordinateur
A LIRE AUSSI :  FairPhone 2: le smartphone éthique, modulaire et durable

Recycler vos produits

Ampoules, piles, cartouches d’imprimante, smartphones, matériel audio, ordinateurs… De très nombreux appareils électroniques peuvent-être recyclés. Renseignez-vous donc auprès de vos boutiques de matériel électronique : certaines proposent des services d’éco-reprise. Si aucune boutique de votre localité n’offre de service de recyclage, informez-vous alors auprès des collectivités territoriales.

Le recyclage du matériel électronique permet en effet de faire d’une pierre deux coups. Tout d’abord, il réduit la masse d’appareils finissant broyés dans les décharges. Mais aussi, il permet d’utiliser des pièces détachées pour construire d’autres appareils, diminuant ainsi l’impact environnemental des processus de production. Le recyclage permet donc de rendre plus écologiques la première et la dernière étape du cycle de vie des appareils.

Des lieux et plateformes pour vous aider à réparer ou recycler

Des initiatives se lancent pour aider à réparer voire recycler. On peut citer :

  • Le Repair Café : C’est un endroit ouverte à tous, avec des outils et matériels disponibles sur place pour faire toutes les réparations possibles et imaginables avec des bénévoles. Il y en a près de 1500 dans le monde, une carte vous aide à trouver le plus près de chez vous.
  • La Ressourcerie : C’est une structure qui vous aide à entretenir, réemployer, réutiliser et recycler vos objets. La Ressourcerie collecte les objets dont vous souhaitez vous débarrasser pour les réparer et les revendre sans but lucratif.
  • Recylum : c’est un eco-organisme qui développe la collecte et le recyclage des lampes, équipements électriques professionnels, et petits appareils électroniques.
  • Eco-systemes : c’est un éco-organisme à but non lucratif agréé pour la collecte et le recyclage des appareils électriques et électroniques ménagers usagés.

Ainsi, les ménages jouent un rôle central dans les processus de consommation, et ont le pouvoir de limiter les dégâts environnementaux liés à l’activité humaine en adoptant les bons réflexes. Toujours dans une optique écologique, des secteurs technologiques tels que la domotique apportent également leur pierre à l’édifice. D’autres initiatives encore, s’attaquent au gaspillage alimentaire.

Maintenant, à vous de jouer !

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer