AfricaTech : BitLand sécurise les titres fonciers au Ghana grâce à la Blockchain

AfricaTech : BitLand sécurise les titres fonciers au Ghana grâce à la Blockchain

Les titres fonciers font parfois l’objet d’arnaque ou de litiges dans plusieurs pays africains, et notamment au Ghana. Bitland a pour objectif d’apporter de la transparence et de la fiabilité dans les transactions foncières en utilisant la blockchain.

Bitland est une ONG qui s’est donnée pour mission d’enregistrer les droits de propriété et d’utilisation des terrains et des biens immobiliers dans un format électronique sécurisé, facile d’accès. Il est ainsi possible d’avoir un accès rapide aux informations sur une propriété et les droits fonciers pour éviter d’éventuels conflits. L’objectif est de pouvoir rendre le processus d’enregistrement foncier accessible, transparent et exempt de la corruption.

Pour ce faire, ils rationalisent et automatisent l’ensemble du processus d’enregistrement foncier afin de fournir un meilleur système d’enregistrement, en combinant l’automatisation à la technologie de la blockchain.

Sécuriser les titres fonciers par la blockchain

Bitland utilise une combinaison d’informations GPS, Openmap et autres API pour permettre aux utilisateurs d’utiliser leur appareil mobile pour réaliser un relevé des données sur un terrain. Qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’une tablette, l’application Bitland permettra aux utilisateurs de tracer des terres et de soumettre des demandes directement au gouvernement via le protocole Bitland.

Bitand utilise une approche modifiée de preuve de participation pour sa blockchain. Cela permet une sécurité du système qui est distribuée et consomme également moins d’énergie que les systèmes de preuve de travail. En attachant un titre foncier à la blockchain, cela crée un registre horodaté, immuable et transparent de la propriété des terres. Cela est donc beaucoup plus résistant à la corruption et aux transactions frauduleuses que le système habituel.

A LIRE AUSSI :  Rendre les balises HTML5 fonctionnelles sur IE6 à IE8

Un projet récompensé au NetExplo 2016

Le projet pilote, basé à Kumasi, au Ghana a été lancé en 2016. En tant qu’organisme à but non lucratif, Bitland a travaillé avec le gouvernement pour numériser et stocker les actes fonciers dans leur registre numérique.  Cette innovation a été récompensée au NetExplo 2016.

L’équipe cherche à présent à élargir leur portée sur le continent africain. Au fur et à mesure que l’organisation grandit, l’équipe de Bitland World cherche à mettre en place une infrastructure dans les pays en développement pour potentiellement libérer des milliards de dollars en droits de propriété non exploités.

Cette innovation numérique répond à un problème économique avec un impact important (accès à la propriété, prêts bancaires, investissements, etc…). La blockchain apparait ici comme une opportunité pour apporter transparence et fluidité dans les échanges. De même que le projet Akoin, il y a fort à parier quelle plus en plus de projets vont émerger dans les pays africains (mais pas que), pour essayer d’apporter plus de transparence, mais aussi plus de souplesse par rapport au marché financier actuel.

AmahPassionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

View all posts by Amah

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.