#Cleantech : Plastic odyssey, un bateau propulsé par du carburant issu du recyclage des déchets plastiques

#Cleantech : Plastic odyssey, un bateau propulsé par du carburant issu du recyclage des déchets plastiques

Par un tour du monde avec un bateau propulsé par du plastique recyclé et transformé en carburant, Plastic Odyssey veut démontrer qu’il est possible d’agir à terre pour limiter à la source, la pollution plastique en mer.

La mer accueille quotidiennement environ 30 000 tonnes de déchets plastiques. Ce chiffre a de quoi inquiéter, car si ce rythme se poursuit, nous aurons plus de chances d’obtenir des matières plastiques que du poisson à la pêche à l’horizon 2050. C’est à partir de ce constat qu’est né Plastic Odyssey, un bateau de 25 mètres qui, pour un prochain tour du monde, utilisera uniquement des plastiques recyclés en tant que carburant. Tour d’horizon sur ce concept innovant .

À l’origine du concept, un désir de transformer un problème en solution

Simon Bernard, l’initiateur du concept Plastic Odyssey, travaille à la marine marchande. Ses expéditions professionnelles lui ont permis de constater que les déchets plastiques constituent un problème international majeur, avec 18 tonnes sont versées à la mer chaque minute. La majorité de ces polluants plastiques se retrouvant souvent au large ou sous la surface de l’eau, il est assez difficile de prendre conscience l’ampleur du problème.

De plus en plus d’expéditions montrent aujourd’hui l’ampleur du problème pour faire prendre conscience à chacun et essayer d’apporter des solutions. Petit tour du monde de la pollution des océans dans la vidéo ci-dessous :

L’idée géniale de Simon Bernard est « tout simplement » de transformer ces déchets en ressources directement à la source, c’est à dire, à terre avant qu’ils ne se retrouvent dans les océans.

Là où le projet Precious Plastic permet de fabriquer de nouveaux objets à partir du recyclage des déchets plastiques, Plastic Odyssey permet, en plus, de transformer les plastiques non recyclables en carburant pour propulser leur bateau.

A LIRE AUSSI :  Cette application géolocalise les points d’eau potable afin de réduire l’usage des bouteilles en plastique

Une expédition de 3 ans, dans plus de 30 ports…

Avec un bateau qui sera propulsé par des déchets plastiques donc, Simon Bernard sera à la tête d’une expédition qui partira de Marseille en mars 2020 avant d’y revenir 3 ans plus tard. Au cours de cette période, lui et les membres de son équipage (des ingénieurs, des scientifiques et des sensibilisateurs) feront plus de 30 escales constituées notamment des ports des pays confrontés aux problèmes de la pollution plastique. À chaque escale, seront au programme :

  • Une campagne de sensibilisation aux enjeux écologiques et économiques du tri et recyclage
  • Des efforts pour l’appréhension des cultures locales afin de trouver avec les habitants des solutions adaptées dédiées à la lutte contre la pollution plastique
  • Initiation de projets à taille humaine pouvant contribuer à l’essor économique de la population locale.

Avec un bateau à consommation réduite

La « tête d’affiche » de l’expédition sera le bateau Plastic Odyssey. En effet, il occupera un rôle central dans le projet puisqu’on y trouvera un atelier pour le tri et le recyclage des déchets locaux à chaque escale. De plus, grâce à son système de contrôle de l’énergie, à ses panneaux solaires, à son routage météo et à sa coque profilée, le navire est moins énergivore

Technologies du Plastic Odyssey et plan d'expédition
Technologies du Plastic Odyssey et plan d’expédition – © The propeller Club

Un prototype, Ulysse, a été mis au point pour démontrer la faisabilité du projet.

Le bateau Plastic Odyssey accueillera, de plus, une bonne partie des formations dédiées aux transformations des déchets en matériaux de construction ou autres objets indispensables pour les locaux. Enfin, ces derniers s’initieront à l’usage des technologies récentes de la lutte contre la pollution plastique comme le capteur de tri, l’extrudeuse et la pyrolyse plastique intégrés au bateau.

En attendant mars 2020, les actualités de l’équipage sont à suivre sur leur site https://plasticodyssey.org/.

AmahPassionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

View all posts by Amah

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.