#EdTech : Comment les nouvelles technologies font-elles évoluer les manières d’apprendre et d’enseigner ?

#EdTech : Comment les nouvelles technologies font-elles évoluer les manières d’apprendre et d’enseigner ?

Apprendre et enseigner à l’ère des nouvelles technologies et du numérique devient une expérience plus immersive et interactive, mais ne fait pas encore l’unanimité.

Aussi bien du côté des enseignants que de celui des étudiants / élèves, le déploiement du numérique modifie considérablement les conditions de travail. Capables de dynamiser les cours et d’apporter une expérience plus immersive, les technologies peuvent parallèlement poser quelques problèmes (inégalités entre les écoles plus ou moins équipées, étudiants exposés à trop d’informations pour garder leur sens critique intact, etc.). Comment tirer pleinement profit de cette transition et en éviter les principaux écueils ?

L’école à l’ère de la digitalisation : nouveaux outils, nouvelles manières d’apprendre

Le tableau noir a laissé sa place aux versions interactives, les classeurs rangés au fond du tiroir ont été remplacés par des tablettes et autres ordinateurs portables : on n’enseigne plus aujourd’hui avec les mêmes outils qu’hier. Et si le basculement se perçoit du côté des supports, il implique aussi des conséquences en termes de contenus.

A cet effet, la réalité virtuelle et la réalité augmentée offrent des perspectives d’immersion favorisant un apprentissage ludique et immersif. Ci-dessous par exemple, le projet AR Chemistry pour faciliter l’apprentissage de la chimie.

En effet, alors qu’il n’y a pas si longtemps les manuels scolaires constituaient la base, les connaissances peuvent désormais s’actualiser beaucoup plus souvent. Un avantage certain pour s’adapter aux changements de contextes, mais aussi des risques supplémentaires à anticiper (ne pas choisir n’importe quelles informations, vérifier les sources en permanence, etc.).

A LIRE AUSSI :  La réalité augmentée et la réalité virtuelle révolutionnent le e-commerce

Un nouveau rôle et de nouveaux outils pour les professeurs

Grâce aux nouvelles technologies, le corps enseignant peut varier les supports de ses cours, afin de mieux illustrer les propos tenus, de simplifier la compréhension, ou encore de plus facilement engager les élèves dans le processus d’apprentissage. Les cours deviennent plus volontiers ludiques, et l’on peut s’adapter aux besoins de son audience en modifiant progressivement son approche.

En parallèle, dès lors que les élèves commencent à acquérir une certaine autonomie et une capacité à être proactifs, l’enseignant détient un rôle clé pour avertir et sensibiliser les jeunes. Car si l’accès à une source inépuisable d’information apparaît comme un atout, il ne faut pas oublier que tous les sites web ne font pas autorité, que l’on peut aussi lire des données fausses ou se faire influencer sur le web.

Dans d’autres contextes, la technologie permet d’avoir un accès équitable à un enseignement de qualité. La startup Schoolap a par exemple développé une plateforme permettant de rassembler les cours du programme national en République Démocratique du Congo. Ainsi, toutes les écoles ont accès à un contenu académique validé par les enseignants à l’échelle nationale. La plateforme s’enrichit donc en continu de l’expérience et des contenus de qualité créés par les enseignants pour être mis à disposition de tous.

Schoolap a remporté le prix de la meilleure Startup dans la catégorie Education lors du Seedstars World 2019, une compétition mondiale de startups issus de pays émergents.

Apprendre autrement, en évitant le piège de l’instantanéité

Dans une société où la notion d’instantanéité est reine, les jeunes savent pertinemment qu’ils peuvent tout trouver en quelques clics. Cela permet aux enseignants de les encourager à effectuer des travaux participatifs en ligne très enrichissants, des recherches, le tout en utilisant des plateformes d’apprentissage en ligne spécialement élaborées pour les jeunes (Schoolmove, Maxicours ou encore AfterClasse).

Apprendre et enseigner à l’ère des technologies n’est toutefois pas exempte de défauts. Bien évidemment, cette modernisation pose aussi certaines questions : totalement détachés du support papier, les jeunes auront-ils autant d’opportunités de prendre du recul sur les savoirs, de mettre leur capacité critique à l’épreuve et d’apprendre à réfléchir ? Comment former les professeurs qui n’ont pas commencé leur carrière avec tous ces outils ?

Sans oublier toutes les polémiques liées à l’usage de l’écran chez les jeunes, la digitalisation de l’école est amorcée, mais encore sujette à controverse : la transition nécessitera sans aucun doute d’être évaluée sur le long terme !

Et vous, que pensez-vous de cette digitalisation de l’apprentissage? Avez-vous des exemples de réussites ou des retours d’expériences à partager ?

AmahPassionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

View all posts by Amah

Vous avez trouvé cet article utile? Partagez le !

Leave a Reply

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.