CleanTech

#CleanTech : Cool Roof, la peinture thermo-réflective qui rafraichit les bâtiments

Une peinture en toiture pour faire baisser sa consommation de climatisation de 30%? C’est ce que développe Cool Roof France depuis 2015.

L’année 2020 est bien partie pour devenir l’année la plus chaude enregistrée depuis 1880 [1]. En effet, les canicules récurrentes des dernières années sont un des effets du réchauffement climatique. Qui dit températures extérieures élevées, dit températures intérieures élevées et souvent recours à la climatisation, mais pas que.

Pour éviter de recourir à la climatisation à tout va, il est intéressant de se pencher sur des solutions plus « lowtech« . J’avais déjà partagé dans un précédent article, le climatiseur naturel Eco-Cooler à fabriquer en mode Do It Yourself avec des plans disponibles en opensource. Cette fois-ci, je vous fais découvrir la technologie « Cool Roof » qui est également une approche passive.

L’équipe de Cool Roof France, qui développe cette technologie, était d’ailleurs présente fin janvier 2020 à Change Now Summit, l’Exposition Universelle des Innovations pour changer le monde au Grand Palais à Paris.

Vous pouvez découvrir sur ma page Facebook, des photos de l’événement Change Now Summit 2020.

Revenons à Cool Roof, comment ça marche?

Cool Roof : une peinture thermique et réflective

Dès 1996, la NASA a mis au point une technologie avancée de peinture à la céramique pour assurer la protection thermique des modules spatiaux. En effet, cette peinture protège des températures extrêmes dans l’espace. En particulier, elle permet de réfléchir les radiations solaires pour limiter l’augmentation de température et permettre aux sondes de s’approcher du soleil.

Inspiré de cette technologie spatiale, Cool Roof développe une peinture, qui une fois appliquée en toiture, permet de renvoyer 90% à 95% de la chaleur solaire qui le frappe.

Pour mieux comprendre l’intérêt, il faut savoir que 2 effets se cumulent :

  • Effet ilot de chaleur urbain : la plupart des toitures et des revêtements de sol (bitume) absorbent les rayons solaires et montent en température. Cette chaleur est ensuite transmise à l’air ambiant. C’est pour cela qu’il fait plus chaud en plein centre-ville que dans un parc ou une zone fortement arborée : le feuillage protège le sol et absorbe moins les radiations solaires.
  • Transmission de la chaleur : Une fois la toiture chauffée, cette chaleur se transmet par conduction à travers les parois pour se retrouver à l’intérieur du bâtiment. Il fait donc plus chaud à l’intérieur du bâtiment.

En renvoyant la majeure partie du rayonnement solaire en toiture, le revêtement Cool Roof permet de réduire la température des toitures pour ainsi limiter l’effet ilot de chaleur et les surchauffes à l’intérieur du bâtiment. 

A LIRE AUSSI :  Eco-cooler : fabriquer un climatiseur écologique avec des bouteilles en plastique

Performances et durabilité

A noter que le coolroofing peut être fait soit par peinture ou par la disposition d’une membrane.

Le revêtement Cool Roof France, sur la base d’une application de peinture, se constitue de deux couches :

  • Le BaseCoat est le revêtement de base qui confère les propriétés thermiques et réflectives.
  • Le TopCoat est le revêtement de finition. Il permet de protéger le Base Coat de l’encrassement comme les salissures par les eux de ruissellement, ou encore des UV du rayonnement solaire.

L’ensemble permet donc d’avoir une forte réflectivité du rayonnement solaire tout en permettant une durabilité de ces propriétés dans le temps. Les deux couches s’appliquent sur la plupart des matériaux utilisés en toiture (sauf PVC), soit par pulvérisation au pistolet airless ou par application manuelle (rouleau, brosse). Le système Cool Roof France permet dans le même temps d’assurer l’étanchéité de la toiture [3] avec une durabilité de 7ans.

L’efficacité du revêtement se détermine par l’Indice de Réflectance Solaire (IRS). Plus il est élevé, plus le système est performant. Le revêtement est de couleur blanche pour maximiser la réflectivité. En effet, les toitures de couleurs sombres absorbent l’énergie solaire et génèrent des surchauffes. Les différences de températures intérieures sans et avec le revêtement peuvent être très importantes, avec un impact non négligeable dans le cas d’un espace climatisé. Les différents retours d’expérience font état d’un gain jusqu’à 30% sur les coûts de climatisation.

Des réalisations et une efficacité prouvée

Le revêtement Cool Roof France a fait ses preuves sur différentes typologies de bâtiments, notamment ceux ayant de forts besoins en refroidissement lié à une importante surface de toiture : centres commerciaux, hangars. Pour les bâtiments de bureaux, scolaires ou de logements, le système est très ou un peu moins performant en fonction des caractéristiques du bâtiment et de son usage [2].

Des exemples de réalisations et de résultats sont disponibles sur le site de Cool Roof France [3]. Je vous propose ce retour d’expérience très instructif sur la péniche-hôpital ADAMANT à Paris.

Si vous avez plus de temps, vous trouverez en fin d’article, le retour d’expérience du centre commercial E.Leclerc de Quimper qui économise 20 000€ par an grâce à la mise en place du Cool Roof [4].

A LIRE AUSSI :  La smartcity peut-elle changer le cours de nos vies ? Définition et enjeux

« Coolroofers : Paint the roofs, cool the planet »

Je me dis que si cela marche aussi bien en France, et notamment à Quimper, il y a un fort potentiel de cette technologie dans les pays chauds, notamment en Afrique. J’ai ainsi découvert le projet Cool Roofers avec la réalisation du premier quartier Cool Roof d’Afrique de l’Ouest à Dakar au Sénégal. D’autres projets mobilisant les citoyens ont été réalisés en Inde et en Australie.

1er quartier Cool Roof d'Afrique de l'Ouest
1er quartier Cool Roof d’Afrique de l’Ouest (vidéo en cliquant sur l’image)

Envie de rejoindre le mouvement des CoolRoofers ? Rendez-vous sur le site https://www.coolroofers.org/.

Mais avant, avez-vous des questions sur cette technologie ? La trouvez-vous intéressante pour votre ville/pays/climat ? C’est à vous !


Quelques liens et articles ressources cités dans l’article:

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Petit défi pour filtrer les messages automatiques : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer