InnovActeurs

#InnovActeur : Interview de David LAMBELET, co-fondateur de hiLyte, startup axée sur l’accès à l’énergie dans les pays émergents

Dans cette interview, David LAMBELET présente hiLyte, un système ingénieux à base de consommable de fer pour l’accès à une énergie propre, développée par la startup dont il est le co-fondateur.

Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès au réseau électrique. Et près de 30 % de leur revenu sont dépensés pour la charge de leur téléphone portable et pour l’éclairage via des lampes à kérosène, néfastes pour leur santé.

hiLyte développe un produit qui, avec de l’eau et du sulfate de fer, des feutres de carbone et des consommables de fer, permet de produire de l’électricité à partir d’une réaction électrochimique non polluante.

Cette solution fournit une alternative à bas coût aux systèmes basés sur le solaire et sans utilisation de métaux rares.

Cette interview a été réalisée au Seedstars Summit à Lausanne en Avril 2019. Elle s’inscrit dans une série de rencontre et d’interview d’innovActeurs initiée pour :

  • faire connaitre des InnovActeurs qui s’impliquent pour changer le monde,
  • partager des retours d’expériences pour montrer l’usage de la technologie et de l’innovation pour répondre à des enjeux sociétaux,
  • inspirer chacun à devenir un InnovActeur grâce au potentiel qu’offre la technologie.

Pour en savoir plus sur la démarche et y participer, je détaille le projet dans l’article « mon défi : publier 35 interviews d’innovActeurs en 18 semaines » .

Je vous laisse découvrir en images la solution hiLyte !

Transcription de l’interview

Bonjour à tous. David, CTO et cofondateur de hiLyte. HiLyte, c’est une start-up basée en Suisse mais active en Afrique. On est dans le domaine de l’accès à l’énergie propre et on développe des batteries à base de consommable de fer qu’on décharge pour donner de l’électricité pour les gens qui n’ont pas accès au réseau électrique, pour les 600 million de personnes qui n’ont pas accès au réseau électrique en Afrique subsaharienne.

A LIRE AUSSI :  Energie : Les démos de projets innovants à Futur.e.s #VilleDurable

La problématique

Concernant ce problème il faut savoir qu’aujourd’hui 1 milliards de personnes n’ont pas accès au réseau électrique et ces gens-là dépensent jusqu’à 30 % de leur argent juste pour l’éclairage et pour la charge de leur téléphone portable.

Et pour l’éclairage, c’est souvent des solutions qui sont par exemple des lampes à kérosène qui sont néfastes, c’est comme fumer deux paquets de cigarettes, mais aussi très chères. Pour la charge de téléphone portable, il faut savoir qu’aujourd’hui en Afrique, 80% des gens ont un téléphone portable. Le téléphone portable est beaucoup utilisé pour faire du micro paiement, pour la communication et l’accès à Internet, c’est vraiment beaucoup utilisé aujourd’hui en Afrique. 80% des gens ont un téléphone portable mais 30% ont un accès au réseau électrique.

Donc, la moitié des gens, ils vont dans des kiosques pour charger leur téléphone portable, ils payent 20 centimes d’euro pour charger le téléphone portable, ce qui correspond à un prix de l’électricité d’à peu près 15 ou 20 € par kilowatt-heure qui est 100 fois plus que ce qu’on paye en Europe. Donc ces gens-là n’ont pas accès au réseau électrique, ils sont « handicapés » et payent un cout de l’énergie exorbitant.  

La solution hiLyte

Donc notre solution qu’on a développé, c’est à base de fer parce que le fer c’est un des matériaux électro-actifs les plus abondants et meilleur marché sur terre. Donc pratiquement,c’est une sorte de Nespresso machine pour générer de l’électricité, un produit qui sera vendu une dizaine de dollars dans lequel sont insérés les consommables de fer et qu’on décharge électro-chimiquement pour générer de l’électricité pour recharger son téléphone portable ou pour s’éclairer le soir et alimenter une petite lampe LED. 

De la recherche au pilote en conditions réelles

Donc c’est un projet qui à la base est un projet de recherche au Berkeley Lab aux US, c’est parti de là ce projet. Après, on a fait des prototypes imprimés en 3D, on a fait des études de marché sur le terrain en Tanzanie. Ensuite, on a fait des tests pilotes un peu plus poussés, où on laissait le prototype chez des familles qui sont pas connectées au réseau électrique pour qu’elles puissent le tester, qu’on puisse avoir du feed-back, etc… et maintenant on va bouger en faisant des pilotes à l’échelle locale en Tanzanie.

Notre motivation, c’est d’avoir une entreprise qui soit financièrement stable et mais aussi qui peut avoir un impact pour ces gens-là. Cela leur permettrait de dépenser moins sur tout ce qui est énergie tout en ayant une solution qui soit propre.


D’autres informations intéressantes dans :

Retrouvez d’autres InnovActeurs qui changent le monde grâce à la technologie et l’innovation dans la section « InnovActeurs« .

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer