InnovActeurs

#InnovActeur : Interview de Serge BOUPDA, co-fondateur de Diool, startup FinTech

Dans cette interview, Serge BOUPDA présente Diool, la solution qui simplifie les transactions financières en Afrique dont il est le co-fondateur.

En Afrique, échanger des paiements avec d’autres peut coûter beaucoup de temps, car on ne sait jamais s’il faut utiliser du cash ou faire autrement.

Diool rend simple la conclusion des transactions avec d’autres, avec le moyen de paiement de son choix, en ligne ou chez un marchand pas loin.

Cette interview, réalisée au Seedstars Summit à Lausanne en Avril 2019, s’inscrit dans une série de rencontre et d’interview d’innovActeurs initiée pour :

  • faire connaitre des InnovActeurs qui s’impliquent pour changer le monde,
  • partager des retours d’expériences pour montrer l’usage de la technologie et de l’innovation pour répondre à des enjeux sociétaux,
  • inspirer chacun à devenir un InnovActeur grâce au potentiel qu’offre la technologie.

Pour en savoir plus sur la démarche et y participer, je détaille le projet dans l’article « mon défi : publier 35 interviews d’innovActeurs en 18 semaines » .

Je vous laisse découvrir en images la solution Diool !

Transcription de l’interview

Serge Boupda, je suis co-fondateur de Diool qui est une app qui simplifie la vie des commerçants et donc typiquement la manière de payer lorsqu’on est chez un petit commerçant en Afrique, au Cameroun.

La problématique

Pour ceux qui sont Africains ou tous ceux qui vivent là-bas savent un peu comment c’est difficile parfois et couteux en temps de faire u paiement chez un commerçant, on ne sait pas s’il va accepter du cash, s’il faut avoir de la monnaie ou aller faire la monnaie ou si on a par exemple le mobile money que aujourd’hui beaucoup de personnes commencent à avoir, est-ce qu’il va accepter le mobile money. Et on oublie que, derrière, c’est souvent compliqué pour eux parce que quand vous êtes un petit commerçant, si vos fournisseurs vous les payez en cash, quand vous acceptez du mobile money il faut encore aller faire un retrait et ça peut vous coûter du temps.

La solution Diool

Donc l’idée était de simplifier leur vie, leur façon de travailler et de leur créer de la valeur. Diool donc, c’est une app qui règle ce problème en acceptant tous les moyens de paiement possible donc au Cameroun tous les opérateurs de mobile money, les cartes et idéalement n’importe quel moyen de paiement qu’un consommateurs voudrait avoir à utiliser dans une boutique.

Et comment on fait ça, c’est que le commerçant a donc un compte chez Diool qui lui permet donc de collecter les paiements que nous allons recevoir et de pouvoir les renvoyer à sa banque, à sa microfinance ou de payer un fournisseur directement dans l’app.

En plus de ça, il peut faire certaines opérations de guichet comme vendre des recharges téléphoniques ou des recharges prépayées en fait faire des opérations de dépôt retrait d’argent sur n’importe quel opérateur de téléphonie, ou faire le paiement de n’importe quelle facture qui est enregistrée sur le système. Donc en gros, il gagne beaucoup trafic de clients, plus de revenus et plus de simplicité dans la gestion de sa boutique.

A LIRE AUSSI :  #SeedstarsSummit : Des innovations et des startups qui impactent le monde grâce à la technologie

Un déploiement d’abord au Cameroun

Diool est utilisé par 2500 commerçants maintenant, beaucoup dans la ville de Douala et dans d’autres villes et ça fait à peu près 500 mille transactions par mois.

Alors, la première transaction, vraiment la première c’était en Janvier 2016. On a fait différentes itérations sur le produit histoire de comprendre :

  • comment les gens l’utilisaient,
  • qu’est-ce que ça résolvait comme problème dans leur vie,
  • comment est-ce que les informations qu’on avait mis au départ et qui ne servaient à rien,
  • comment est ce qu’il y en avait d’autres qui leur servaient de manière plus importante.

Un des trucs que nous avons trouvé qui est intéressant au-delà du paiement c’est que le commerçant, l’Africain de manière générale, est assez sophistiqué. Il a des besoins en fait en termes d’accès aux produits financiers, pas juste les paiements. S’échanger un billet c’est facile et très convenient pour nous. Pourquoi utiliser le mobile money si c’est pas juste parce qu’on peut accéder à d’autres choses plus importantes : l’accès au crédit, l’accès à l’assurance, etc… Et donc de découvrir que les gens ont une utilisation de l’argent et des moyens de paiement qui est finalement assez sophistiquée, c’était assez révélateur, assez impactant pour nous.

Et par la technologie, on peut justement rendre des choses qui sont faites de manière un peu plus artisanale, automatisées.


D’autres informations intéressantes dans cet article de FinTalkMag ou cet autre article sur AfrikaTech.

Retrouvez d’autres InnovActeurs qui changent le monde grâce à la technologie et l’innovation dans la section « InnovActeurs« .

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer