InnovActeurs

#InnovActeur : Interview de Guy-José LETA, co-fondateur de SCHOOLAP, startup EdTech

Dans cette interview réalisée au Seedstars Summit à Lausanne en Avril 2019, Guy-José LETA, présente SCHOOLAP, la startup EdTech dont il est le co-fondateur.

SCHOOLAP est une plateforme de diffusion des contenus éducatifs de l’enseignement officiel et une suite des logiciels scolaires actuellement déployée en République Démocratique du Congo, et avec pour objectif de couvrir toute l’Afrique.

Cette interview s’inscrit dans une série de rencontre et d’interview d’innovActeurs initiée pour :

  • faire connaitre des InnovActeurs qui s’impliquent pour changer le monde,
  • partager des retours d’expériences pour montrer l’usage de la technologie et de l’innovation pour répondre à des enjeux sociétaux,
  • inspirer chacun à devenir un InnovActeur grâce au potentiel qu’offre la technologie.

Pour en savoir plus sur la démarche et y participer, je détaille le projet dans l’article « mon défi : publier 35 interviews d’innovActeurs en 18 semaines » .

Je vous laisse découvrir en images la plateforme Schoolap !

Transcription de l’interview

Bonjour, nous sommes de la plateforme Schoolap, une plateforme éducationnelle mise sur pied par Pascal Kanik qui est le Directeur Gérant, et Guy-José LETA qui vous parle, le co-fondateur de la plateforme.

La problématique

Nous avons fondé Schoolap pour répondre largement au besoin éducationnel dans le système éducatif du Congo. Au départ, nous avons un sérieux problème d’inégalité des écoles. Les écoles dans la capitale peuvent avoir accès à du contenu pédagogique un peu plus éprouvé avec des enseignants qui ont une qualification pédagogique et des compétences acquises. Mais 80% des écoles en provinces n’ont pas accès aux manuels scolaires et n’ont parfois pas les compétences pédagogiques.

La solution Schoolap

La première chose était de mutualiser le contenu pédagogique qu’il soit cohérent avec le système éducatif par rapport au programme national. Donc, nous ciblons les unités pédagogiques des écoles outillées en personnel et qualité de manuel, qui produisent des leçons conformes au programme national. Nous mettons ces leçons sur la plateforme au format numérique numérique pour que les écoles qui n’ont pas ces possibilités (manuels, enseignants qualifiés) puissent avoir accès à ces ressources.

Cela concerne donc à la fois les élèves et les enseignants, les élèves c’est sous forme d’article et les enseignants sous forme de fiche de préparation pour que les enseignants apprennent en même temps qu’ils enseignent.

A LIRE AUSSI :  [#WoeAcademy] Technologies & Système éducatif en Afrique francophone : contexte, outils et modes d’enseignement

Une centralisation des données éducatives

La plateforme a voulu en même temps résoudre le problème des EMS (Education Management System), afin d’avoir des données pour prendre des décisions au niveau éducationnel. Les données se collectent au niveau de l’école, puis à la structure dirigeante de l’école et ça remonte jusqu’au niveau du ministère. La base de données éducationnelles et les données statistiques ne sont pas pas correctes et ne parviennent pas jusqu’aux décideurs. Au Congo, les donnés statistiques présentées cette année peuvent dater de 3 ans parce que la collecte est difficile.

Avec la plateforme Schoolap, les données sont générées dès que nous enregistrons les renseignement dans la base de données avec les élèves, les enseignants et les personnels administratifs de l’école. Et cela va de degré en degré. L’école transmet à la coordination, chez nous il y a un système décentralisé. Les écoles de l’état sont gérés par les catholiques, les protestants, les autres confessions et il y a les écoles officielles.

Chaque partenaire éducatif qui travaille avec nous voit les données générées automatiquement au début de l’année, et il peut les envoyer spontanément sans gérer trop de paperasse. Et ça résout ces deux problèmes : le service que nous présentons est un service de prise de décisions avec des données fiables. On peut dire qu’il y a tant de filles et de garçons dans les écoles de telle province, avec des malades, des biens portants, des indigents, avec toutes les variables statistiques.

Un impact social en RD Congo, et en Afrique

L’impact social de cette plateforme est de répondre au besoin éducationnel de contenu pédagogique qui nous manque parfois à cause des livres.

Actuellement, nous sommes encore dans 3 provinces en RD Congo. Nous desservons déjà plus de 800 écoles, mais cela évolue parce que sur le terrain il y a des enregistrements qui se font. L’ambition c’est desservir toutes les provinces mais comme nous sommes une startup débutante, c’est depuis 2017 que nous avons fait des expérimentations sur le terrain, mais nous avons démarré effectivement en 2018 au mois de mai. Avec cela nous avons déjà 800 écoles et plus de 99 000 élèves enregistrés.

L’objectif c’est d’enregistrer la totalité des élèves qui peut avoisiner les 800 millions, c’est tout le continent. Et ne pas seulement s’arrêter au Congo, parce que les problèmes éducationnels sont partout : avoir d’abord le contenu pédagogique de divers pays, d’abord francophones parce que c’est plus simple pour nous, qui répond à leur programme et les mettre sur la plateforme.

Sur la plateforme, les leçons lues ne concernent pas uniquement les congolais. On parle de l’empire Mandingue, de l’empire Sosso ou de royaume de Monomotapa, il y a des leçons en histoire, en mathématiques, en géographie et en physiques, etc.. Donc l’objectif ce n’est pas de rester au Congo, même si le travail est énorme, mais de proposer la même solution dans les autres pays africains.


D’autres informations intéressantes dans cet article en Anglais.

Retrouvez d’autres InnovActeurs qui changent le monde grâce à la technologie et l’innovation dans la section « InnovActeurs« .

Et faites tourner pour partager le message 😉

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer