Outils

Shift Your Job : Où travailler pour contribuer à la transition carbone et avoir un impact sur le climat ?

Vous cherchez un emploi en phase avec l’enjeu climat et la transition carbone ? La plateforme Shift Your Job cartographie des acteurs de différents secteurs pour vous inspirer et vous guider en ce sens.

Les effets du réchauffement climatique sont visibles dans plusieurs régions du monde. Les tempêtes et catastrophes naturelles s’accentuent. En France, les crues et les tempêtes, comme la dernière tempête Alex par exemple, se font plus fréquentes et plus violentes. La prise de conscience du lien entre nos modes de vie, les activités humaines via notamment les entreprises et les dérèglements climatiques est aujourd’hui une réalité. De plus, nous passons un tiers de notre vie active à travailler.

Et s’il était possible de réconcilier notre activité professionnelle et l’action pour le climat ?

Réconcilier emploi et climat

Depuis quelques années, plusieurs sondages auprès de salariés font remonter le besoin de trouver du sens dans leur emploi [1]. Par ailleurs, la prise de conscience sur les enjeux climatiques questionne sur les choix des entreprises où travailler. Ainsi, un mouvement d’étudiants lancé en 2018 a produit le « Manifeste étudiant pour un réveil écologique » [2]. Ce manifeste demande aux entreprises, mais aussi aux écoles d’intégrer de façon plus active les enjeux écologiques et climatiques au sein de leur activités et formations.

Dans le même esprit, Shift Your Job propose une base de donnée d’entreprises et organisations où travailler pour contribuer à cette transition. Sa mission est donc de réconcilier emploi et climat.

Que propose la plateforme Shift Your Job ?

La plateforme propose une base de donnée d’organisations qui ont un rôle et des actions dans la transition énergie-climat. On y retrouve des entreprises, des associations, des médias, des institutions publiques.Ces organisations sont répertoriées en arborescence autour de 12 secteurs d’activités : Energie, Alimentation, Bâtiments et construction, Transport et mobilité, Biens et services, etc …

Shift Your Job : secteurs et sous-secteurs des organisations
Shift Your Job : secteurs et sous-secteurs des organisations

Dans chaque secteur, des sous-secteurs (plus de 300) permettent de classer les organisations. Il y en a plus de 1000 à ce jour dont plusieurs déjà présentées sur ce blog :

  • Geev : récupérer gratuitement des objets et donner ceux qu’on n’utilise plus,
  • Too good to go : récupérer les invendus des commerces et restaurants,
  • Karos : co-voiturage domicile-travail ,
  • Yoyo : plateforme pour massifier la collecte et le tri des matières recyclables.

Pour chaque organisation répertoriée, on retrouve des informations de bases (date de création et effectif) et des informations qualitatives (métiers dans l’organisation et formations représentées). Les métiers listés permettent de se faire une idée des postes existants dans l’entreprise. Sur les organisations présentes, ils proviennent par défaut des informations récupérées sur Wikipedia, le site internet ou la page Linkedin de l’organisation. Il y a par exemple des métiers « ingénieur » ou « finance », qui ne sont pas très explicites pour en faire un outil opérationnel pour la recherche d’opportunités.

La bonne nouvelle, c’est que la plateforme est collaborative.

En effet, il est possible de contribuer à enrichir la base de données de la plateforme. On peut ainsi proposer de nouvelles organisations ou modifier les informations déjà renseignées. Les métiers ou postes dans les entreprises vont donc probablement s’enrichir avec le temps pour mieux guider les utilisateurs.

A LIRE AUSSI :  FeedWind : un outil gratuit pour insérer un flux RSS sur un site ou page web

Un sélection basée sur 6 leviers d’impact

Bien que collaborative, toute les contributions ne sont pas ajoutées automatiquement. Les bénévoles du Shift Project qui ont conçu la plateforme passent en revue les organisations proposées avant toute intégration. En effet, chaque organisation sur la plateforme doit activer au moins un des 6 leviers d’impact ci-dessous :

  • La sobriété (réduction et/ou optimisation des émissions des gaz à effet de serre),
  • l’efficacité énergétique,
  • la décarbonation de l’énergie,
  • le stockage de CO2,
  • l’adaptation au changement climatique,
  • le soutien à la transition énergie-climat (financement, formation, recherche, conseil)

Les organisations présentes sont donc très variées. Les concepteurs de la plateforme rappellent toutefois qu’il ne faut pas considérer la base de données comme une liste de bons élèves. En effet, un guide d’utilisation incite à utiliser la base de données pour s’inspirer tout faisant preuve d’esprit critique.

Cette plateforme est un bon outil pour orienter sur le choix de son futur emploi tout en étant en phase avec ses convictions écologiques. L’arborescence en thèmes et sous-thèmes permet de bien structurer les organisations pour faciliter la recherche. Les informations sur les métiers au sein de l’organisation sont assez « light » pour l’instant, mais le côté collaboratif devrait permettre d’améliorer cela.

Que pensez-vous de cette plateforme ? Connaissez-vous d’autres initiatives qui visent à trouver du sens dans son travail ?


Quelques ressources citées dans l’article :

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer