Ecosysteme

Time for the Planet : mobiliser 1 milliard d’euros pour développer 100 innovations pour le climat

Pour lutter contre le réchauffement climatique, Time for the Planet propose une action collective et participative avec une approche très innovante.

Cette initiative est selon moi très ambitieuse et donc assez risquée, mais en même temps, donne envie de miser sur et s’investir pour sa réussite. En effet, nous pouvons modifier nos comportements pour agir contre le réchauffement climatique. Par exemple, nous pouvons :

  • adopter un usage eco-responsable de la technologie dans notre quotidien,
  • changer notre régime alimentaire,
  • modifier nos modes et moyens de transport,
  • économiser l’énergie dans nos habitations en mettant en place des écogestes.

Mais bien que ces actions aient un impact positif, elles sont à massifier et accompagner par des changements dans tous les secteurs de la société. Imaginer, concevoir et développer des innovations pour un monde durable permettent cela. Par exemple, chaque année, l’événement ChangeNow, l’Exposition Universelle des solutions pour la Planète, met  en avant des initiatives et projets en ce sens.

Time for the Planet veut accélérer cette émergence de solutions durables, et surtout leur développement et leur déploiement de par le monde. Et cela, avec un mouvement dans lequel nous pouvons tous être acteurs, actionnaires, associés.

On y va ? Je vous en dis d’abord un peu plus.

Pourquoi Time for the Planet ?

Un des slogans de Time for the Planet est : « Pisser sous la douche ne suffira pas ».

Par cela, les initiateurs du mouvement insistent sur le besoin d’aller au delà d’une action isolée et des initiatives personnelles. L’initiative mène donc deux sujets de front :

> Stopper les émissions de gaz à effet de serre

Lutter contre le réchauffement climatique passe par la réduction drastique des émissions des gaz à effet de serre (GES). Leur action porte donc sur 20 problèmes majeurs à régler pour avoir un impact mondial sur les émissions de GES. Ces problèmes se présentent sous forme de grille avec :

  • 5 secteurs : énergie, industrie, transport, agriculture, bâtiment,
  • 4 axes : zéro émission, efficacité énergétique, sobriété, captation de CO2.
> Co-créer des entreprises et miser sur la coopération

Pour les porteurs du projet, les entreprises sont un vecteur intéressant pour développer des innovations à grande échelle pour avoir un impact plus grand. L’objectif de Time for the Planet est donc de lancer des entreprises, mais pas comme les autres : ce seront des entreprises basées sur la coopération plutôt que la concurrence.

Ces entreprises auront donc pour vocation de partager leurs innovations et créations en opensource afin de pouvoir les déployer à l’échelle mondiale pour en démultiplier l’impact. Et plutôt que de compter sur des levées de fond privés, l’aspect innovant de ce projet est la mise en place d’une sorte de crowdfunding géant. En effet, chaque citoyen peut devenir associé en investissant dans le projet pour financer les entreprises qui seront créées : une façon de donner du sens à son argent.

La façon dont nous utilisons notre argent définit le monde dans lequel nous voulons vivre.

Time for the Planet
A LIRE AUSSI :  Futur.e.s Paris 2018 : notre sélection des innovations tech du festival

Comment ça marche ?

Juridiquement, Time for the Planet est une société à but non lucratif qui crée et finance des entreprises luttant à l’échelle mondiale contre le dérèglement climatique. Les entreprises créées par Time for the Planet rendront publiques toutes leurs découvertes, selon le principe de l’opensource.

L’objectif est de collecter 1 milliard d’euros pour créer 100 entreprises à l’horizon 2050. Après un lancement en décembre 2019, la feuille de route définie en ce sens comporte plusieurs jalons et objectifs à court, moyen et long terme.

Time for the Planet : feuille de route 2020-2022
Time for the Planet : feuille de route 2020-2022

A court terme (2020-2022), les objectifs sont de :

  • créer les 3 premières entreprises,
  • avoir 25 000 associés ( +11000 à Janvier 2021),
  • 5 millions d’euros collectés ( 1,7 M€ à Janvier 2021),
  • Constituer un comité scientifique,
  • Lancer un réseau d’évaluateurs pour sélectionner les innovations à plus fort potentiel.

> Plus d’informations sur la feuille de route du projet.

Comment participer / rejoindre le mouvement ?

Ce qui est intéressant avec cette initiative, c’est que tout le monde peut y contribuer à sa façon. En effet, différents modes de participation sont prévues. On peut ainsi :

  • apporter une compétence,
  • devenir associé en achetant des actions pour investir dans la société,
  • proposer une idée d’entreprise ou de technologie,
  • développer la communauté autour du projet,
  • organiser ou proposer un événement en lien avec la thématique pour aider à faire connaitre le projet,
  • devenir évaluateur pour sélectionner les innovations.

Une remarque importante : L’investissement dans la société se fait sans retour sur investissement et avec plutôt, un taux de retour pour la planète.

Les deux enjeux identifiées par l’équipe pour la réussite de ce projet sont :

  • une notoriété mondiale pour trouver les innovations et les entrepreneurs
  • des fonds pour financer les innovations.

Partager l’initiative autour de vous ou partager leurs publications pour faire connaître le projet est déjà une super action pour atteindre l’enjeu 1, qui aidera pour l’enjeu 2.

N’hésitez donc pas à relayer massivement. Et si vous voulez vous impliquer plus, vous trouverez ici toutes les informations pour agir.

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer