AfricaTech

Sign-IO : Traduire la langue des signes en voix avec un gant connecté au smartpone

A 25 ans, le kenyan Roy Allela a conçu un gant connecté qui transforme la langue des signes en voix via une application smartphone.

La nièce de Roy Allela est née sourde. Elle avait donc du mal à communiquer avec sa famille, aucun d’entre eux ne connaissant la langue des signes.

« Le grand public au Kenya ne comprend pas la langue des signes, alors quand elle sort, elle a toujours besoin d’un traducteur. Imaginez à long terme cette dépendance, à quel point cela nuit à ses progrès dans la vie… »

Roy Allela

Le jeune innovActeur, par ailleurs passionné de technologie et travaillant pour Intel, se lance donc dans la conception d’une paire de gants connectés afin de convertir les mouvements de main de la langue des signes en discours audio.

Cette difficulté à se faire comprendre des autres pour les personnes sourdes ou malentendantes est présente partout dans les pays du monde entier. Cela touche près de 30 millions de personnes dans le monde. Cette innovation va donc bien au delà du Kenya et a d’ailleurs reçu des prix internationaux en ce sens.

Mais tout d’abord, regardons comment fonctionne ce gant connecté.

Comment se traduit la langue des signes ?

Sign-IO est une paire de gants confectionnés à partir d’une matière ordinaire, mais doté de capteurs de flexion cousus sur chaque doigt. Les capteurs quantifient la courbure des doigts et traitent la donnée via des algorithmes de machine learning pour identifier les gestes de la langue des signes. Les gants sont jumelés via Bluetooth à une application smartphone développée également par le jeune inventeur.  C’est cette application qui sert de traducteur en « vocalisant » les gestes transmis par les capteurs.

L’équipement est interactif et traduit donc les gestes en parole en temps réel. Les personnes sourdes ou malentendantes étant douées pour la lecture labiale en lisant sur les lèvres, il suffit de leur répondre oralement.


De pus, les gens parlent à des vitesses différentes et c’est la même chose en langue des signes. Afin de tenir compte de cela, un paramètre de vitesse a été intégré dans l’application. Les utilisateurs peuvent également définir la langue, le sexe et la hauteur de la vocalisation via l’application, avec des résultats d’une précision en moyenne de 93% d’après l’inventeur.

A LIRE AUSSI :  #Agritech: Des chambres froides solaires pour conserver les produits alimentaires au Kenya

Un gant connecté récompensé à l’international

Cette invention est parfaite pour une personne sourde et malentendante . Équipée des gants, elle aurait l’application installée sur son smartphone au quotidien ou lors de ses déplacements. Elle pourrait ainsi se faire comprendre plus facilement des personnes qui ne comprennent pas la langue des signes, ce qui constitue quand même une part importante de la population.

Cette innovation de par sa technologie a déjà reçu plusieurs prix, au Kenya et à l’international. En effet, Sign-IO a remporté le ISHOW Kenya en 2017, le prix du pionnier du matériel de l’American Society of Mechanical Engineers parmi neuf finalistes et s’est classé 3e à la Royal Academy of Engineering Leaders in Innovation Fellowship en 2019.

Une innovation encore en développement

Roy Allela a testé les prototypes des gants dans une école spécialisée pour dans le comté rural de Migori, au sud-ouest du Kenya. Les commentaires des utilisateurs lui ont permis d’améliorer le fonctionnement des gants, notamment la vitesse à laquelle les gestes sont convertis en audio.

Par ailleurs, l’application développée est uniquement sur Android pour le moment. Les dotations des différents prix remportés permettent à l’inventeur de financer les développements et l’amélioration des gants connectés Sign-IO. L’idée étant d’en faire profiter au plus grand nombre, les autres plateformes mobiles auront sûrement droit à leurs versions.

L’objectif du jeune innovActeur est de placer au moins deux paires de gants dans chaque école spécialisée au Kenya. Ainsi, ils pourraient être utilisés pour aider des millions d’enfants dans le monde qui souffrent d’une perte auditive invalidante. Vous pouvez contacter l’équipe depuis leur site internet : http://sign-io.com/.

Roy Allela porte sign-IO, gant connecté pour traduire la langue des signes
Roy Allela porte Sign-IO, son gant connecté pour traduire la langue des signes © Brett Eloff/Royal Academy of Engineering

Il est intéressant de noter que les technologies utilisées dans cette innovation ne sont plus aujourd’hui révolutionnaires : capteurs de flexion, traitement de signal et analyse par des algorithmes de machine learning, connexion Bluetooth avec un objet connecté, transcription audio. Ce qui fait l’innovation, c’est le fait de les mettre ensemble pour adresser une problématique en imaginant un usage innovant et ainsi créer de l’impact.

Laquelle de ces technologies aimeriez-vous apprendre ? Quel projet développeriez pour rendre le monde meilleur si vous aviez des compétences technologiques comme Roy Allela ?

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ce gant connecté est une réelle innovation !

    L’histoire de cette création est prenante. J’espère que l’application développée sera accessible sur d’autres plateformes de téléchargement.

    Bravo pour ce travail ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer