Technologie

#FinTech : les neo-banques, une innovation dans le milieu bancaire

Après la banque en ligne, les néo-banques accélèrent encore plus la digitalisation du milieu bancaire : gestion mobile, transactions instantanées, utilisation internationale). Une innovation intéressante pour les particuliers et les professionnels.

  • Vous voyagez beaucoup et faites souvent des paiements ou retraits d’argent à l’étranger ?
  • Vous êtes un auto-entrepreneur voire une PME, avec notamment des fournisseurs à l’étranger ?
  • Ou simplement, vous voulez un compte bancaire simple à gérer depuis votre smartphone avec peu de frais ?

Ouvrir un (second?) compte dans une néo-banque est une option intéressante à considérer.

En effet, le numérique transforme tous les secteurs avec son côté instantané, décentralisé, intuitif et collaboratif. Dans le milieu bancaire, on parle ces dernières années de startups FinTech (Finance et Technologies). Elles utilisent la technologie pour faciliter et simplifier l’accès aux services financiers auparavant réservées aux banques. Par exemple :

  • Dans les pays faiblement bancarisés, des startups utilisent le paiement mobile pour faciliter les transactions financières ou permettre l’accès au microcrédit. J’avais interviewé deux startups sur ce sujet (lien en fin d’article)
  • En Europe, des plateformes de crowdfunding permettent de collecter, auprès de particuliers partout dans le monde, de quoi financer des projets sans avoir à faire d’emprunts bancaires.

La digitalisation du secteur bancaire au quotidien est devenu une réalité avec l’apparition des banques en ligne : plus simples et plus rapides. Mais les néo-banques viennent encore changer la donne. Vous avez sûrement déjà vu passer des publicités pour Revolut, N26, Nickel ou Qonto.

Qu’est ce que c’est une néo-banque, quels en sont les avantages et inconvénients ?

Pourquoi « néo-banque » ?

Les néo-banques se veulent être la nouvelle génération de banques, en phase avec les habitudes numériques actuelles. Ainsi, elles sont pensées pour être entièrement virtuelles avec une gestion de toutes les transactions bancaires via une application mobile. Elles permettent ainsi de faire :

  • un suivi en temps réel des dépenses e transactions depuis l’appli
  • réaliser des transactions et opérations instantanées
  • des paiements et des retraits à l’étranger avec très peu voire pas de frais.

La principale caractéristique de la néo-banque est donc la gestion mobile, la simplicité et la rapidité. Ainsi, l’ouverture d’un compte se fait en quelques minutes en ligne sans demande d’antécédents bancaires et avec juste une vérification d’identité.

Par ailleurs, les frais de tenue de compte sont le plus souvent nuls et il n’y a pas de découvert possible : ce qui est pratique pour bien gérer son budget. Le fait d’avoir peu voire pas de frais sur les paiements et retraits à l’étranger en font aussi un choix intéressant pour ceux qui voyagent beaucoup ou pour les pros qui ont des fournisseurs à l’étranger.

Comment fonctionnent les néo-banques ?

Tout en étant virtuelles, les néo-banques proposent des cartes bancaires physiques et gratuites pour la plupart si on fait un certain nombre de transactions minimum. Même si elles s’appellent néo-banque, la plupart étaient plutôt des établissement de paiement, sans une réelle licence bancaire. Leurs services se limitaient donc à un compte courant et une carte bancaire. Ils ne pouvaient pas proposer de crédit, ou collecter directement les dépôts des clients dont les fonds sont stockés dans un compte de cantonnement au sein d’une banque régulée.

Résultat de leur forte adoption par les utilisateurs, certaines ont depuis obtenu leurs licences pour être de vraies banques sans agences physiques. L’absence d’agences physiques pose toutefois problème si on souhaite faire des dépôts ou retraits en espèce. En France, Nickel est le seul acteur à ma connaissance à le proposer. Leur innovation : utiliser le réseau de buralistes (bureaux de tabacs) comme agences. Les clients peuvent donc s’y rendre pour réaliser des transactions.

A LIRE AUSSI :  La réalité augmentée: principe et outils de développement (SDK)

Quelle différence avec les banques en ligne ?

Je me suis posé la question, puisque les banques en ligne et même les banques classiques proposent maintenant un accès digital à son compte pour la plupart des opérations. Il se trouve que la principale différence est dans la forme :

  • les banques en lignes sont rattachées à des banques ( le Crédit Agricole pour BfofBank, la BNP pour HelloBank, Ie Crédit Mutuel Arkea pour Fortuneo, etc…)
  • les néo-banques sont plus des startups qui le plus souvent ont un axe ou un engagement sociétal particulier.

Par exemple, Nickel avait pour objectif de permettre aux personnes en difficulté financière de disposer d’un compte très facile d’accès afin de « rester dans le système ». Avoir un compte bancaire est devenu indispensable pour recevoir un salaire par exemple. J’ai aussi découvert CanB, une néo-banque solidaire qui transforme vos dépenses en dons pour des associations. Je vous en reparle dans un prochain article.

Certaines néo-banques se spécialisent aussi sur les indépendants, TPE ou PME en proposant des services facilitant la gestion des entreprises à des tarifs intéressants. Ce sont par exemple Qonto, Anytime ou Shine.

L’autre principale différence est dans l’approche : plus de flexibilité de gestion, opérations suivies en temps réel pour mieux maitriser son budget, pilotage des fonctionnalités de la carte depuis appli mobile.

Et vous, que pensez-vous des néo-banques ? Si vous avez déjà ouvert un compte dans une néo-banque, dites-nous pourquoi et comment cela se passe.


Liens et ressources :

Tags

Amah

Passionné de nouvelles technologies, je partage ici des innovations technologiques qui impactent notre quotidien, ainsi que des astuces & outils pour simplifier notre vie à l'ère du numérique. Tech addict & casual dev | Interested by Technology, Energy & Africa

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bonjour, merci pour cet excellent article sur les nouvelles technologies et fondamentalement le concept des neo banques. Il est vrai que je connaissais pas en détail cette nouvelle innovation de banque futur sans agences, mais grâce à ton article j’ai une vision globale du sujet. Merci pour le partage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer